Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Quelle différence entre l’attentat de Londres et celui de Natanya ?

Judith Braunstein

Oui, pourquoi une telle différence de traitement entre les deux informations. Nous pouvions penser que les yeux européens, enfin dessillés, leurs médias transmettraient une information plus juste et équilibrée après l’infâme attentat qui, une nouvelle fois, a ensanglanté la terre d’Israël, endeuillé des familles, rendant certains orphelins prématurément.

Nous ne demandions pas une semaine et plus, de couverture médiatique mais, par exemple, des « détails » informatifs sur la perversité des barbares auxquels sont confrontés les israéliens, qui, à leurs explosifs, rajoutent clous et boulons, pour mieux déchirer et mutiler des blessés qui pourraient échapper à la mort.
MAIS...

Une nouvelle fois, les corps martyrisés de nos enfants, frères, amis, n’auront reçu pour toute compassion, que l’habituel rengaine du « nous dénonçons ... » de quelques gouvernements, plus soucieux, à l’instar de l’Autorité palestinienne, de dénoncer une atteinte aux « intérêts palestiniens ». HONTE !

Mais les « intérêts » de la sauvegarde de la VIE ... tout simplement ? De cela - pas un mot -

Moi ce que je vois, ce n’est pas une paix (qui, jusqu’à preuve du contraire, n’existe qu’en rêve, qui a été atteinte, mais, une fois encore, ce sont des corps d’enfants, d’adolescents, de personnes innocentes, qui ont été déchirés, mutilés...

C’est un jeune père de famille qui est à la fin de sa vie, quand sa femme va mettre au monde leur bébé, c’est une mère et une très petite enfant de trois ans qui luttent pour survivre, ce sont des adolescentes, à l’aube de leur vie de femmes, précocement inhumées, dans la douleur d’une famille, de tout un peuple.

OUI, un peuple, de treize millions d’humains, persécutés depuis des millénaires qui, une fois encore, ont dû ravaler leur tristesse, leur désespoir, devant l’indifférence du monde.

Et l’on nous accuse de cultiver un « esprit de ghetto » ! de « rester entre » nous !

Peut-être, la cause est-elle à chercher du côté de l’indifférence d’un monde si « habitué », à faire, et voir, couler le sang juif ! Il a pourtant la même couleur que celui des victimes du 11 septembre, de Madrid, de Londres... et le nombre de NOS victimes, remis à l’échelle numérique des habitants de ces pays, et de leur surperficie, est tout aussi important. Sans compter que la fréquence de ces attentats ébranlerait dix fois, cent fois, plus, le courage et le self contrôle, des populations européennes.

Combien de débordements racistes, verrions-nous alors, si ces population étaient quotidiennement en butte à la haine primaire, viscérale, à laquelle doit faire face le peuple juif, l’état d’Israël !

Encore un peu plus désabusée, je ne peux que faire ce triste constat. Nous sommes seuls, et bien seuls, pour faire face au terrorisme.

Si D.ieu existe, (que l’on me pardonne ce SI) qu’il protège ce petit peuple (SON ?)s’obstinant à rester accroché sur un lopin de terre qui rétrécit continuellement,qu’il inspire ses dirigeants.

De ce Peuple d’Israël, petit peuple, qui n’en finit pas de tenter de survivre, je suis fière de faire partie.



Retourner à l'article Quelle différence entre l’attentat de Londres et celui de Natanya ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.