Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le retour en force du mot « colon »

Alain Rajchman

Alors que nous sommes à la veille d’un déplacement important de population permettant une avancée majeure en direction de la paix, les journalistes en nient la dimension humaine par le recours systématique au terme de « colons ».

Il y a à Gaza plus de 8.500 juifs qui vont devoir quitter la maison qu’ils habitent depuis des décennies. La quitter pour toujours restera pour ces hommes, ces femmes et leurs enfants un déchirement.

Au prétexte que les habitants juifs de Gaza sont qualifiés de « colons », on se refuse à évoquer la moindre dimension humaine de la situation dramatique qu’ils vivent. Après tout, ils ne font que mériter le sort qui les frappe. Pourtant, sans une parcelle de reconnaissance internationale de leur geste, voire de leur sacrifice, les juifs qui doutent de l’intérêt du désengagement de Gaza ne pourront qu’être confortés dans leurs positions.

Aucun des déplacements de populations civiles qui ont été organisés par exemple sous l’égide des Nations Unies ne s’est effectué sans contreparties. Entre l’Inde et le Pakistan ou la Grèce et la Turquie, les mouvements de populations ont été bilatéraux pour unifier des territoires.

Le caractère unilatéral du désengagement de Gaza devrait donc se traduire par un peu plus de compréhension et d’encouragements de la part de la presse notamment française. Par le recours au terme de « colons », elle entretient une blessure au lieu d’aider à la soulager.

Cela manque sérieusement de courage et de vision.



Retourner à l'article Le retour en force du mot « colon »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.