Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Confrence Internationale sur Jrusalem au Qatar : Mahmoud Abbas accuse Isral, Benyamin Netanyahou le condamne

Hlne Keller-Lind

Les participants à cette Conférence Internationale sur Jérusalem qui se tient les 26 et 27 février à Doha au Qatar sont venus de pays comme l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, Oman, « la Palestine », mais aussi la Grande-Bretagne ou la Suède. Les participants venant de pays occidentaux sont souvent soit des délégués palestiniens, soit des chefs de file locaux de campagnes anti-israéliennes. On note aussi la présence de rabbins du mouvement anti-israélien Neturei Karta ainsi que de députés arabes israéliens. Ahmed Tibi, membre de la Knesset appartenant à la Liste United Arab Ta’al est répertorié comme venant de Palestine...

Ouverte par l’émir du Qatar, la Conférence doit examiner 4 thèmes principaux : Jérusalem et le droit international, Jérusalem et l’histoire, Jérusalem, la colonisation et les violations israéliennes, Jérusalem et la société civile. Ce qui donne une idée de l’orientation de la Conférence.

Discours de haine du « Président de la Palestine »

Le second orateur a été Mahmoud Abbas, présenté comme étant le Président de l’État de Palestine. Celui-ci a accusé « Israël d’avoir recours à toutes sortes de méthodes et de politiques atroces et dangereuses pour mener à bien son programme visant à effacer le caractère arabe, islamique et chrétien de Jérusalem Est ». Il ajoutait qu’avec « la construction d’implantations en Cisjordanie et à Jérusalem, Israël effectue une purification ethnique dans tous les sens du terme menée contre les résidents palestiniens pour en faire des minorités dans leur propre ville ».

Le Président palestinien accusait « Israël d’entourer Jérusalem avec un mur de l’apartheid et des implantations pour isoler la ville de son environnement en Cisjordanie ». Il faut, dit-il, « maintenir les relations avec les Palestiniens de Jérusalem pour briser le siège ». Il appelait les Arabes et musulmans à se rendre en visite à Jérusalem, « ce qui aura des répercussions politiques, morales, économiques et humanitaires, montrant que Jérusalem nous appartient et que personne ne peut nous empêcher d’y accéder ».

L’agence de presse palestinienne WAFA rapporte que Mahmoud Abbas a martelé que « la question de Jérusalem Est doit devenir le point principal et central dans les relations politiques et économiques du monde arabe et islamique avec le reste du monde ». Qualifiant Jérusalem Est de « capitale éternelle de la Palestine », il rappelait : « nous sommes parvenus à un accord avec l’Organisation de la Coopération Islamique pour travailler ensemble pour renforcer la résistance des Palestiniens à Jérusalem en soutenant les infrastructures pour la santé, l’éducation, le logement, les sites religieux et l’économie ».

L’annexion de Jérusalem en 1967 par Israël est illégale, selon lui. Et il en appelait à tous ceux qui se sentent concernés par Jérusalem, leur demandant de tout faire pour garantir la protection de Jérusalem et conserver ses caractéristiques.

A noter:une « marche globale vers Jérusalem » est prévue le 30 mars prochain....

Benyamin Netanyahou dénonce un discours incendiaire et une falsification de la réalité

Le Premier ministre israélien a aussitôt réagi, dénonçant « un discours violemment incendiaire de la part de quelqu’un qui prétend vouloir la paix ». Ajoutant : «  le moment est venu pour la direction palestinienne de cesser de nier le passé et de falsifier la réalité. Cela fait des milliers d’années que Jérusalem est la capitale éternelle du peuple juif. Sous souveraineté israélienne Jérusalem continuera à être ouverte aux croyants de toutes les fois. Il y a la liberté de culte pour tous et Israël continuera à maintenir en l’état les lieux saints de toutes les religions. Abu Mazen sait très bien qu’il n’y a aucune base pour ses remarques méprisables, y compris ses accusations sans fondement concernant la Mosquée Al Aqsa. L’État d’Israël s’attend à ce que quelqu’un qui est censé soutenir la paix prépare son peuple à la paix et la coexistence et ne répande pas mensonges et incitation [ à la haine ]. Ce n’est pas ainsi que l’on fait la paix ».



Retourner à l'article Confrence Internationale sur Jrusalem au Qatar : Mahmoud Abbas accuse Isral, Benyamin Netanyahou le condamne

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.