Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

L’Autorité Palestinienne promeut le génocide

Par Hilary Leila Kriger, Jerusalem Post -Traduction française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

Transmis par « Pierre Caïn, INFO’SION, Jérusalem-capitale (Israël) »

La présentation « Tuez un Juif - vous irez au paradis » dont la compilation a été faite par ’Palestinian Media Watch’, une organisation basée en Israël qui contrôle les incitations à la haine dans la société palestinienne, et distribuée sous les auspices de Sharanky, accuse les medias palestiniens de déshumaniser les Juifs de la même manière que les nazis le firent.

Un message fondamental transmis dans les sermons, le discours académique, et même les spectacles pour enfants, selon le co-auteur du rapport Itamar Marcus, est que « Les Juifs sont une force diabolique, que c’est inhérent aux Juifs, et donc ils doivent être tués ».

A la fin de la période électorale précédant le 9 janvier, Abbas rencontra le président de l’Autorité palestinienne de communication audiovisuelle et lui demanda de surveiller tous les programmes diffusés par l’AP diffusés sur la télévision de l’AP* pour empêcher l’émission de matériel d’incitation à la haine. Depuis lors, Marcus dit que la programmation nationaliste appelant à la violence contre Israël a quelque peu diminué, mais la rhétorique antisémite a continué avec la même violence.

Pointant le 14 janvier, où il a dit qu’un imam a prêché un sermon déclarant « les jours de pèlerinage à la Mecque rappellent le Musulman à la liaison avec son histoire et lui rappellent son passé de gloire et la bassesse des Juifs, qui aujourd’hui dirigent le monde ; comment Mohammed les a expulsés de Médine en rétribution de leurs actions, de leur hostilité et de leur corruption, et non sur de fausses accusations, non pas injustement. Non, ce fut la rétribution de leur hostilité envers l’Islam ».

Il est important de documenter ce phénomène, a-t-il dit, parce que beaucoup de gens considèrent le conflit israélo-palestinien comme centré sur des questions politiques, alors que les Palestiniens ont lié leur rédemption au meurtre des Juifs ». Ce n’est pas lié aux frontières, ce n’est pas lié à un compromis, et aucun compromis ne sera accessible [un jour] ; c’est une bataille de Dieu contre les Juifs ».

« Comme dans le système nazi, il existe une totale ’culture de la haine’ dans la société palestinienne aujourd’hui, depuis les livres d’école, jusqu’aux mots croisés, depuis les centres de loisirs aux vidéos de musique TV », a accusé Sharansky dans une déclaration émise par son bureau avant sa conférence de presse. « Appeler au meurtre des Juifs, en tant que Juifs, en est le résultat final ».

La présentation est survenue avant la Journée Nationale d’Israël Contre l’Antisémitisme se tenant jeudi, et les cérémonies à Auschwitz du même jour. Elle sera disponible en anglais et en Hébreu pour engager la communauté internationale.

« Le monde entier doit être conscient de l’antisémitisme, parce que ce n’est pas seulement le problème des Juifs. C’est le problème de toute société démocratique », a déclaré un assistant de Sharansky. « Le monde doit comprendre à quoi nous avons affaire. Ce n’est pas seulement de savoir si il y a eu un bombardement hier ou non. Si vous ne changez pas l’atmosphère dans les livres ou à la télévision, cela ne suffira pas ».



Retourner à l'article L’Autorité Palestinienne promeut le génocide

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.