Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le négationniste Robert Faurisson au sujet de l’affaire Al-Manar : « Le gros mensonge du prétendu Holocauste (…) est le bouclier de la tyrannie juive (…) Détruisez-le ! »

MEMRI

Agence de presse Mehr : La haute Cour administrative française, le Conseil d’Etat, a fait le pas décisif d’interdire la télévision Al-Manar, assurant que le réseau avait enfreint à plusieurs reprises les lois du pays contre l’incitation à la haine, ignorant son propre engagement à éviter les déclarations antisémites. Que pensez-vous de cette décision ?

Robert Faurisson : Malheureusement, c’est tout à fait normal. En France, les organisations juives obtiennent tout ce qu’elles demandent. Et plus particulièrement le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), dirigé par l’ancien banquier Roger Cukierman, qui a joué un rôle important dans la campagne contre Al-Manar.

APM  : Pensez-vous que le lobby sioniste aux Etats-Unis ait influencé la décision française d’interdire Al-Manar ?

Faurisson  : En France, le pouvoir juif est encore plus fort qu’aux Etats-Unis. En France, c’est le lobby n°1. Personne n’ose rien dire contre ces gens à cause de leur prétendu « Holocauste ».

APM : La France se considère comme pionnière en matière de liberté d’expression. Quelle est votre opinion ? Sa récente décision n’est-elle pas une infraction à la liberté d’expression et à la dignité humaine ?

Faurisson : Je vous en prise, ne soyez pas naïf ! En 1789, la France a dit : « Liberté, égalité, fraternité ». Trois ans plus tard, la France tuait en masse les citoyens français au nom de ’Liberté, égalité, fraternité’. C’est une vieille tradition de dire une chose et de faire son contraire. Dans le Livre des Lois, nous avons une phrase pour dire que la liberté d’opinion, de presse et de recherche est un principe, et nous avons ensuite des pages et des pages de texte pour expliquer que cette liberté est si importante qu’elle doit être protégée par des dizaines d’interdictions, d’exceptions, etc.

APM : En fait, la France ne respecte pas les droits de ses citoyens, vu qu’elle a interdit le port du hijab (voile islamique) dans les écoles publiques.

Faurisson : C’est parce que les Juifs, d’une certaine façon, ont l’habitude de traiter les Français comme ils traitent les Palestiniens. La différence est que les Palestiniens refusent d’obéir aux Juifs, alors que les Français obéissent aux Juifs, une fois de plus à cause du gros mensonge du prétendu « Holocauste. », auquel ils semblent malheureusement croire.

Le prétendu « Holocauste » des Juifs est l’épée et le bouclier de la tyrannie juive partout dans le monde. Détruisez-le ! 

L’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif qui traduit et analyse les médias du Moyen-Orient. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d’ordre général, sont disponibles sur simple demande.


The Middle East Media Research Institute (MEMRI),

e-mail : memri.eu memri.org.uk mailto:memri memri.org.uk
site web : www.memri.org/french

MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes les traductions. Les textes ne peuvent être cités qu’avec mention de la source.



Retourner à l'article Le négationniste Robert Faurisson au sujet de l’affaire Al-Manar : « Le gros mensonge du prétendu Holocauste (…) est le bouclier de la tyrannie juive (…) Détruisez-le ! »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.