Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

UNESCO : la farce de l’admission en son sein d’un pseudo-État qui bafoue les Droits de l’Homme et enseigne la haine et la violence au quotidien

Hélène Keller-Lind

Trois petits singes qui se bouchent les yeux, les oreilles et la bouche....sauf qu’ici, leur bouche, ils ne l’ont pas bouchée..

A l’annonce de ce vote aberrant on songe à ces trois petits singes qui se bouchent les yeux, les oreilles et la bouche....sauf qu’ici, leur bouche ils ne l’ont pas bouchée puisqu’ils ont voté en faveur de l’admission de ce non État en son sein..Car il faut être sourd et aveugle pour ne pas savoir que l’Autorité palestinienne ne fait rien pour « Construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes », ce qui est le crédo affiché de l’UNESCO et sa raison d’être Bien au contraire. Les exemples de cette culture de l’enseignement de la haine et de la violence par l’Autorité palestinienne, tout comme par le Hamas – car « la Palestine » est censée englober tous les Palestiniens, non ? - sont légions....Ce qui est pris en compte par des pays comme le Canada ou les États-Unis, notamment. Mais dont on ne sait rien ailleurs, semble-t-il. Ou on ne veut rien savoir...sans doute comme cela a été le cas avec ce « printemps arabe » tant encensé et qui à ouvert la porte à un certain islamisme...

Ainsi, en octobre 2010 pouvions-nous dresser dans ces colonnes ce terrible constat, qui, hélas, reste d’actualité : « Inciter à la violence anti-israélienne et antisémite, y compris les enfants palestiniens, déshumaniser les Juifs, délégitimer Israël ont été une politique de l’Autorité palestinienne mise en œuvre par Yasser Arafat, avec pour résultat des violences terribles et un éloignement entre Palestiniens et Israéliens. Aujourd’hui cette politique perdure avec des formes qui ont parfois évolué mais qui continuent à pousser les Palestiniens au rejet des Juifs et d’Israël. Avec des conséquences néfastes pour la paix. »

Reproche avait alors été fait ici-même à la Représentante spéciale de la France pour la paix au Proche-Orient de ne rien faire pour lutter contre cet enseignement à la haine anti-israélienne et antisémite systématique. Sa réponse dans ces colonnes montrait qu’elle ignorait tout de ce problème crucial et, de ce fait, ne pouvait en alerter les autorités françaises, à commencer par le Président de la République qui l’avait nommée. Il est vrai qu’elle avouait aussi avoir « des amis parmi les ministres palestiniens, » et était fort occupée alors à réaliser une zone industrielle franco-palestinienne à coups de millions d’Euros à Bethlehem. Zone qui s’est avérée être une chimère. Avoir été en prise directe avec une équipe qui met en œuvre un tel enseignement de la haine et pousse ses administrés au « martyre » et n’avoir rien vu est une faute.

Même si le dire n’aurait servi à rien car la France semble vouloir continuer à mener une « politique arabe » à courte vue. En effet, si la France n’a rien vu ni rien entendu des prêches, discours, émissions, chants de haine, spectacles divers, elle a parlé en votant pour l’admission de ce non État au sein d’une organisation internationale censée œuvrer pour la Paix. Alors même que des centaines de milliers d’Israéliens, soumis à des tirs de roquettes et autres missiles venus de la Bande de Gaza, avec l’aval du « gouvernement de facto » qui la gère, vivent sous la terreur dans le Sud d’Israël

Comment une « ¨Palestine » révisionniste et négationniste pourra-t-elle marquer la journée de l’Holocauste ? Un « détail » ?

On se demande d’ailleurs comment « la Palestine » pourra marquer « la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste, » de l’UNESCO, qui donne en janvier à son Directeur général l’occasion de faire un très beau discours, comme cela fut le cas en 2009 puis en 2010, alors que dans l’arsenal anti-israélien et antisémite de l’Autorité Palestinienne, révisionnisme et négationnisme sont très présents.

La Shoah est minimisée, niée de mille et une manières,Hitler et le nazisme sont donnés en exemple Tout récemment le ministre palestinien aux Prisonniers ironisait d’ailleurs sur Auschwitz, déclarant que le sort des prisonniers palestiniens dans les prisons palestiniennes était incomparablement pire que le sort des déportés . Quant au Hamas, qui reçoit des fonds de cet organisme international pour ses écoles, il refuse tout simplement d’enseigner ce que fut la Shoah

Et il ne faut oublier que le Projet Aladin lors des conférence « centrées... autour de la connaissance de la Shoah et de ses leçons, » autour du livre de Primo Levi « Si c’est un homme, » suivies de débats, n’a pu donner sa conférence prévue à Ramallah dans le centre culturel franco-allemand qui a pourtant reçu à plusieurs reprises Stéphane Hessel, entre autres anti-israéliens déclarés. Des trois conférences données dans la région à « Amman, Nazareth, Jérusalem » aucune n’a pu l’être dans un lieu géré par l’Autorité palestinienne

Un « détail » ? Vraiment ? Cela a pourtant valu à un homme politique français d’être honni pour l’avoir dit...Alors, le dire sans le dire, comme tous les pays qui ont voté en faveur de cette admission, soit 107, dont la France, serait-il plus respectable et acceptable ?

Il faut souligner que le Projet Aladin avait soutenu le projet de résolution sur l’enseignement de l’Holocauste présenté par la France à l’UNESCO... C’était il y a deux ans...Et Jacques Chirac avait alors fustigé les négationnistes...

Palestinian Media Watch n’est pas la seule ONG qui se penche sur les réalités de la situation palestinienne sous gestion de l’Autorité palestinienne. IMPACT-SE , qui, sous la houlette de Yohanan Manor, bien connu en France, se spécialise dans l’étude des manuels scolaires dans les pays de la région a étudié ceux qui sont utilisés par celle-ci. Et le résultat est édifiant...Cette ONG conclut : « l’Autorité palestinienne n’est pas à la hauteur des normes requises par l’UNESCO »

Un encouragement à l’enseignement à la haine, la violence le négationnisme, obstacles à la paix

Les effets désastreux d’une telle admission sont évidents : il s’agit, en effet, d’une prime à l’enseignement à la haine et à la violence qui sont autant d’obstacles à la paix. Un enseignement dénoncé en son temps par Hillary Clinton alors sénatrice démocrate

Un encouragement exceptionnel et un label de respectabilité sont ainsi donnés à un régime corrompu ( on n’entend plus parler côté palestinien des poursuites contre des ministres et ministères ayant volé de vastes sommes versées par la communauté internationale aux Palestiniens - , qui bafoue les Droits de l’Homme de ses administrés et paie quelque 5 millions de dollars mensuels aux terroristes palestiniens jugés et emprisonnés par Israël dans le respect des conventions internationales.

159 petits singes....

Et trois petits singes.... qui de fait n’auront été que 14 à dire non, 52 à se taire, - mais « qui ne dit mot consent » - et auront été 107 à accepter l’inacceptable, dont la France...



Retourner à l'article UNESCO : la farce de l’admission en son sein d’un pseudo-État qui bafoue les Droits de l’Homme et enseigne la haine et la violence au quotidien

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.