Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les raisons d’une présence des forces de sécurité israéliennes en Judée Samarie : 68 attaques terroristes palestiniennes en septembre, dont 12 depuis la Bande de Gaza

Hélène Keller-Lind

Triste décompte mensuel de la réalité des attaques terroristes que seule une présence des forces de sécurité israéliennes endiguent, en l’état actuel des choses.

Tous les mois les services de sécurité israéliens livrent ce sinistre décompte : combien y a-t-il eu d’attaques terroristes pour le mois et quelle est la tendance ? Si les médias français informant la population française faisaient leur boulot de manière professionnelle et impartiale, alors nous donneraient-ils ces chiffres. Ce qui pourrait être fait quand ils relaieraient les plaintes habituelles palestiniennes...

Or, en septembre, cela va mieux. Tout étant relatif. On enregistre une baisse, nous disent ces services. Il y a eu 68 attaques . Contre178 en août. Parce que les terroristes de la Bande de Gaza, d’où s’est retiré entièrement Israël il y a des lustres, se sont un peu calmés et n’ont tiré « que » 12 roquettes sur les populations civiles du sud d’Israël...contre 135 en août... 135 en un mois, cela fait 4 roquettes et demie par jour...et 12 en un mois, cela fait 4 par semaine. L’ennui est que l’on ne sait pas quand ça va tomber et quand on risque d’être touché. Alors, ces chiffres prennent une toute autre dimension...C’est d’ailleurs là la raison d’être du terrorisme : frapper de manière irrégulière et inattendue.

Mais le mois dernier, donc, il y a eu une augmentation des attentats terroristes palestiniens perpétrés en Judée Samarie et à Jérusalem, 39 contre 30 en août, soit plus d’une par jour, et 17 contre 6 en août à Jérusalem, soit plus d’une tous les deux jours.

La plupart des attaques en Judée Samarie et à Jérusalem, soit 54, ont été des jets de cocktails Molotov. Un civil et un officier ont été blessés par de tels tirs. Mais les jets de pierre peuvent blesser aussi et même être mortels : près d’Hebron un jeune père de 25 ans, Hillel Palmer et son petit garçon d’un an, Jonathan, ont été tués à la suite de jets de pierres. Il y a eu également un engin explosif n’ayant pas fait de victimes.

Quant à la Bande de Gaza, ce sont 8 roquettes et un obus de mortier qui ont été lancés depuis cette zone entièrement sous contrôle palestinien. Il y a eu aussi depuis Gaza deux incidents avec des tirs d’armes à feu et un engin explosif. Il y avait eu 145 tirs de roquettes et 46 obus de mortiers en août. Ces tirs entraînent des répliques israéliennes, ce qui va de soi. Mais les Palestiniens pleurnichent alors, criant à la « guerre d’agression » israélienne, en se gardant bien de dire ce qui cause ce qu’ils appellent des « assassinats de civils palestiniens », comme le fit Mahmoud Abbas à l’ONU en réclamant un État qu’il se prétend, sans rire, en mesure de gérer dans le respect de « la sécurité et de l’ordre. »

Sans les contrôles des services de sécurité israéliens en Judée Samarie, le nombre d’attaques terroristes augmenterait d’une manière exponentielle

Au vu de ces chiffres, il est clair que si Israël n’arrêtait pas des terroristes coupables d’attentats ou les planifiant et ne maintenait pas un contrôle de zones de Judée Samarie qui ne sont pas sous le contrôle de l’Autorité palestinienne, ce qui était prévu par la Feuille de Route, les retraits devant se faire en fonction des négociations et des mesures de sécurité palestiniennes, le nombre d’attaques terroristes augmenterait de manière exponentielle. Et il en va de même pour le blocus maritime israélien de la Bande de Gaza. Imaginez qu’il soit levé ! Ce blocus défensif est pourtant un autre sujet des pleurnicheries palestiniennes.



Retourner à l'article Les raisons d’une présence des forces de sécurité israéliennes en Judée Samarie : 68 attaques terroristes palestiniennes en septembre, dont 12 depuis la Bande de Gaza

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.