Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Charles Enderlin béatifie Mahmoud Abbas dans Libération et a les honneurs des médias palestiniens

Hélène Keller-Lind

Saint Abbas versus des Israéliens butés et aveugles, selon Enderlin ; après les accusations infondées Al-Dura



 



 

Si l’on regarde Mahmoud Abbas avec les yeux de Charles Enderlin on voit un homme pragmatique qui veut une véritable paix avec Israël. Avec, le journaliste écrivait-il le 23 septembre dans Libération http://www.liberation.fr/monde/01012361466-mahmoud-abbas-au-bout-de-son-long-periple-de-paix « la reconnaissance de facto d’Israël dans les frontières de 1967, avec une solution négociée au problème des réfugiés palestiniens. » Avec, également « un arrêt complet de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. » Et si ce « long périple de paix » de Mahmoud Abbas n’a pas abouti, c’est à cause de l’aveuglement israélien.



 

Charles Enderlin est journaliste de France 2 en Israël depuis de longues années. Il est franco-israélien et est censé bien connaître les réalités du terrain. Il avait déjà gravement fauté en 2000 en accusant des soldats israéliens d’avoir assassiné le petit Mohamed Al-Dura depuis le bunker où ils étaient réfugiés au carrefour de Netzarim  : des Palestiniens leur tiraient dessus depuis 5 postes de tir. Il accusait sans la moindre preuve et en dépit de toutes les invraisemblances d’une telle accusation – angle de tir, aucune raison pour un tel assassinat de la part de soldats assiégés tirant pour de défendre, tirs nourris palestiniens venant de plusieurs angles, etc. - , se basant uniquement sur ce qu’avait rapporté son cameraman palestinien étant donné qu’il n’était pas sur le terrain.



 

France 2 s’était précipité pour offrir gratuitement la séquence à qui la voulait et la désinformation avait alors pris des proportions planétaires suscitant une montée de l’antisémitisme sans précédent depuis la dernière guerre, notamment en France. Il y eut une recrudescence énorme d’actes antisémites, des musulmans important ce conflit en France.



 

Depuis les démentis ont abondé, y compris de la part d’Arlette Chabot qui fut la directrice de l’infirmation de la chaîne. Elle déclara à deux reprises au moins et on ne peut plus clairement que l’on ne pouvait en aucun cas accuser le soldats israéliens de cette mort. Une fois sur les ondes de Radio J, avec le journaliste Michel Zerbib, une autre fois lors d’une conférence de presse sur l’affaire Al-Dura dans les locaux de France 2, en réponse à une question posée par moi-même pour Actualité Juive et le documentariste Pierre Rehov.



 

L’affaire a fait l’objet de procès depuis et n’a pas été jugée sur le fond mais la bonne foi de Philippe Karsenty, l’un de ceux qui firent campagne contre cette désinformation très grave, a été reconnue par un tribunal français. Malheureusement d’autres ont été condamnés, leur bonne foi n’ayant pas été reconnue. Pourtant, il est désormais acquis que l’on ne peut proférer ce telles accusations contre ces soldats.



 

Des lunettes roses dans Libération



 

Depuis Charles Enderlin qui est toujours en poste en Israël a continué à donner sa version des faits concernant la situation en Israël. Une vision dont on ne peut dire qu’elle soit toujours impartiale. Aujourd’hui, avec cet article dans Libération, il donne une vérité très partielle et partiale. Pour deux raisons.



 

En premier lieu, Mahmoud Abbas ne prône pas la paix avec Israël en interne, tant s’en faut. Il cultive la haine d’Israël qu’il délégitime constamment par le biais de ses médias et ses manuels scolaires, incitant à la violence contre les Israéliens et faisant des « martyrs » - des terroristes ayant tué des Israéliens, notamment des civils – des héros à imiter. Le contenu du dossier paru dans www.desinfos.com en octobre 2010 et établi grâce aux travaux de PMW reste d’actualité http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&amp ;id_article=20965 Ou il fait des terroristes prisonniers des héros qui touchent des salaires supérieurs à ceux des fonctionnaires palestiniens...., incitation là encore à les imiter, soit plus de 5 millions de dollars mensuels pris sur les fonds donnés à l’Autorité palestinienne http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&amp ;id_article=26452 De plus Mahmoud Abbas a souvent déclaré à des frères arabes lors de rencontres qu’il est pour la guerre contre Israël mais n’a pas les moyens de la faire et ne peut mettre son peuple en danger. Il précise qu’il se joindrait à toute armée arabe voulant attaquer Israël. On en trouve un exemple, parmi d’autres, en janvier de cette année http://palwatch.org/main.aspx?fi=827 Mais Charles Enderlin, qui, de toute évidence l’ignore, ne doit pas avoir les mêmes sources....



 

Ensuite, Charles Enderlin, qui a fait son service militaire en Israël, comme porte-parole, certes, mais quand même, devrait se rendre compte que des « frontières de 67 » - qui n’en sont pas – ne sauraient garantir la sécurité d’Israël. Or, cela n’est pas une base de négociations pour Mahmoud Abbas, c’est une condition préalable à toute négociation. Et là, on ne comprend pas... A moins que ce journaliste qui contribue à façonner l’opinion en France ne vive dans le monde des Bisounours...



 

Les honneurs de médias palestiniens



 

 

Le 2 septembre l’agende de presse palestinienne Maan News interviewe Charles Enderlin qui, commentant des réactions à son article, déclare qu’il «  a l’habitude d’être attaqué par des extrémistes » mais a reçu de soutiens de Juifs importants. Il affirme dire les choses comme elles sont et ne dire que la vérité, être totalement impartial...A propos de l’exigence palestinienne de gel « des colonies » avant toute négociation, il se retranche derrière la position du « gouvernement français qui dit que les colonies sont illégales. »



 

Il avertit également que les Palestiniens n’ont rien à attendre de ce Congrès ni de cette Administration [américains ], tout au moins actuellement » et redoute que « les États-Unis et Israël acculent l’Autorité palestinienne à la banqueroute. » Si on suit la logique de Charles Enderlin, est-ce à dire que l’on aurait-on affaire à des extrémistes là aussi, Barack Obama y compris ?



 

Charles Enderlin est très apprécié chez les Palestiniens, ayant été reçu au Centre Culturel Français de Ramallah – qui reçut aussi Stéphane Hessel en son temps – notamment pour y parler de son ouvrage « Le grand aveuglement » avec Benjamin Barthe du Monde...le compte-rendu du CCF vaut d’ailleurs son pesant d’or http://ccframallah.blogspot.com/2010_01_01_archive.html



 



Retourner à l'article Charles Enderlin béatifie Mahmoud Abbas dans Libération et a les honneurs des médias palestiniens

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.