Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

L’Autorité palestinienne apprentie sorcier : reconnaître État palestinien, c’est reconnaître le bienfondé du terrorisme

Hélène Keller-Lind

Sans doute enivrée par les soutiens qu’elle reçoit, l’Autorité palestinienne multiplie les gestes et déclarations qui pourraient mettre le feu aux poudres puisqu’ils ne peuvent que susciter des espoirs totalement vains dans sa population. Ainsi, le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Karake,a-t-il déclaré récemment, lors d’une visite dans « camp de réfugiés de Kalandia, » déclarations reprises par le quotidien officiel Al-Hayat Al-Jadida, que reconnaître État palestinien, c’est reconnaître, en quelque sorte, le bienfondé du terrorisme. Mot qu’il n’utilise pas, bien entendu, mais il parle de « la reconnaissance de la légitimité de la lutte qu’a menée la nation palestinienne dans sa recherche de liberté et d’indépendance. » Il ajoute : « de plus, cela indique que ces combats menés par les prisonniers sont légitimes et légaux selon les Résolutions des Nations unies, les lois internationales et les troisième et quatrième Conventions de Genève. »
Il déclarait aussi que, du fait de cette reconnaissance, « tous les prisonniers palestiniens deviendraient des prisonniers de guerre retenus en otage par un autre pays. »

Palestinian Media Watch relevait par ailleurs que c’est la mère de 4 terroristes, dont l’un des fils a assassiné 7 Israéliens, qui a été choisie comme figure de proue de « la campagne pour un État palestinien » et remis une lettre pour Ban Ki-Moon au bureau des Nations unies à Ramallah. Elle avait déjà honorée par l’Autorité palestinienne qui lui avait décerné « la médaille de la détermination et de la générosité » portant le nom de quatre de ses fils en prison. Médaille remise par ce même « ministre des Prisonniers. » Terroristes en prison dont on sait qu’ils bénéficient d’un « salaire » versé par l’Autorité palestinienne pour un coût mensuel de plus de 5 millions de dollars

On imagine, dès lors, la violence qui pourra être engendrée si l’Assemblée générale accordait aux Palestiniens un statut d’État non membre



Retourner à l'article L’Autorité palestinienne apprentie sorcier : reconnaître État palestinien, c’est reconnaître le bienfondé du terrorisme

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.