Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les hyènes sont prêtes à la curée.

Par Simon Frajdenrajrjch, annalyste

Voilà le mantra que répète depuis des mois le « meilleur d’entre nous » aux dires du grand menteur devant l’Eternel qu’était Jacques Chirac. Notre « tête d’œuf national », depuis son retour au Quai d’Orsay, nous serine à longueur de temps que « le statu quo entre Palestiniens et Israéliens ne peut plus durer ».

Où a-t-il pris ces conclusions ? Abbas lui a-t-il confié sa volonté d’en découdre ? L’encourage-t-il des millions donnés généreusement par la France et l’UE ?

Parmi les hyènes qui rient du futur spectacle de la demande de création d’un Etat palestrinien sans négociation préalable avec Israël, comme le veulent les accords d’Oslo signés en 1993, il y a :

1 – Jean-Paul Chagnolleaud, longuement interrogé avec une complaisance indécente, par la journaliste de service qui lui servait la soupe aux Infos de la Chaîne Parlementaire, hier soir. Il nous expliqua qu’il fallait inverser l’ordre des facteurs, donner un Etat aux Palestiniens, qui vivaient sous occupation de puis 40 ans ( ?!?) pour leur redonner la dignité perdue.

2 – L’indispensable Pascal Boniface, qui revient toujours nous donner ses leçons de géopolitique univoques. Il est tellement prévisible qu’il vaut mieux zapper.

3 – le cauteleux Hervé de Charrette, passager ministre des affaires étrangères sous Chirac, qui s’en donna à cœur joie dans sa haine anti-Israël tellement manifeste que l’on savait d’instinct de quel horizon il venait. : celui-là aussi put s’exprimer avec la joie mauvaise de celui qui se réjouit du malheur d’autrui, la fameuse ‘Schaftenfreünde germanique’.

4 – le scandaleux Christophe Jacubiscyn, qui sur BFM ce matin, interrogé sur l’effet de la déclaration de DSK concernant le ‘pacte de Marrakech’ le liant à Martine Aubry, ne put s’empêcher de parler du « baiser de Judas », rappelant le temps répugnant de l’Eglise officiellement antisémite de l’avant concile Vatican II.
Il est vrai qu’avec ses antécédents familiaux polonais, il avait sans doute « têté l’antisémitisme à la mamelle », comme mon père m’en avait mis en garde.

Pourtant, ces temps-ci, la Pologne – et l’Allemagne - semblent mieux se comporter que la France en matière d’antisémitisme quasi-officiel.
Sans doute ont-elles davantage à se faire pardonner dans ce domaine.

Mais en France, des records de complaisance anti-israélienne sont battus chaque jour.

Seul Claude Goasguen – UMP - et Jean-Marie Leguen –PS, qui emmènent dans leur sillage 110 parlementaires ayant demandé au gouvernement un traitement équitable sur l’exigence palestinienne à l’ONU, ont tenté de sauver l’honneur.

Seront-ils écoutés ?

Ce sera, je le crois, pour beaucoup de Juifs, un point d’ancrage pour déterminer leur cap politique dans l’année à venir : et M. Sarkozy ferait bien de se méfier de vouloir trop en faire après la « libération de la Libye », qui risque fort, comme en Egypte, comme en Tunisie, comme en Turquie, de placer au pouvoir des islamistes féroces, et à nos portes.

Comme chacun le sait, les Juifs même laïques, sont dans une société ouverte comme la nôtre, les ‘canaris dans la mine’ : ils sont les premiers à donner l’alarme quand l’atmosphère devient toxique.

Nous en sommes là.



Retourner à l'article Les hyènes sont prêtes à la curée.

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.