Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Autorité palestinienne à l’ONU en septembre : Israël se prépare à affronter une possible troisième Intifada

Hélène Keller-Lind

Le nombre de soutiens requis pour l’Assemblée générale mais veto américain au Conseil de Sécurité et désaccords internes palestiniens

Au 28 août l’Autorité palestinienne se targuait d’avoir le soutien de 124 pays sur les 193 que compte l’ONU pour que l’Assemblée générale se prononce en faveur de la création d’un État palestinien lors de la session de septembre . Or, il faut un minimum de 129 pays. Ce que Mahmoud Abbas, qui multiplie les déplacements dans le monde, devrait obtenir. Mais reste le fait que le Conseil de Sécurité a le dernier mot et que, bien qu’il doive être présidé par le Liban – sous la coupe du Hezbollah -, les États-Unis, qui sont contre toute décision unilatérale opposera son veto. Il n’est d’ailleurs pas acquis que tous les autres membres soient en faveur d’une telle création dans ces conditions.

Il y a débat parmi les Palestiniens d’ailleurs ; le Hamas qui gère la Bande de Gaza s’oppose en partie à cette initiative. Et des Palestiniens influents soulignent que cet « État de Palestine » prendrait la place de l’OLP, actuellement observateur à l’ONU . Or, l’OLP représente « tous les Palestiniens » alors que, selon certains, cet État ne représenterait que ceux qui vivent dans les Territoires, lésant donc « les réfugiés »...

Troisième Intifada et boycotts ? Israël se prépare

Toutefois, si l’Assemblée générale vote dans ce sens, les conséquences risquent d’être incalculables. Avec, en premier lieu, le déclenchement possible d’une troisième Intifada. On a vu ces dernières semaines que le terrorisme palestinien se porte bien...et l’infrastructure pour ce type de terreur, fut-elle décrite comme « pacifique, » existe bel et bien. Un récent appel à marcher sur Jérusalem depuis des checkpoints situés aux quatre points cardinaux par « La révolution des Olives » aura fait long feu, même s’il y a eu des manifestations qui ont dégénéré à l’un de ces checkpoints. Mais s’il y a « déclaration » d’un État, cela mobiliserait sans doute les foules. Et Israël, serait dénoncé comme occupant. Ce qui est déjà le cas mais prendrait une toute autre dimension alors.

L’armée israélienne prépare d’ailleurs les habitants des implantations – implantations entourées de clôtures, mais qui ne résisteraient pas à des foules - à cette éventualité, d’après l’agence de presse Maan News qui a enquêté après qu’un article dans ce sens ait été publié par Haaretz. Interrogée, l’armée israélienne a confirmé entraîner des groupes pour « gérer tout scénario possible, » sans donner de détails

Autre menace, celle de boycotts. L’infrastructure existe là encore avec la campagne BDS qui a remporté un certain nombre de succès très limités. Ynetnews a interrogé des dirigeants israéliens, dont le ministre des Finances israéliens, Yuval Steinitz, qui restent sereins sur ce point



Retourner à l'article Autorité palestinienne à l’ONU en septembre : Israël se prépare à affronter une possible troisième Intifada

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.