Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

L’intervention contre la Libye du tyran Khaddafi : Futur alibi d’une intervention contre Israël ?

Par Simon Frajdenrajch, analyste, 20 mars 2011

Cette résolution a pris force opérationnelle dès que l’on s’est assuré du consentement des pays de la Ligue Arabe, à l’exception bien entendu de la Libye.

Nicolas Sarkozy a été le premier à la manœuvre, et l’on devrait évidemment l’en féliciter, avec toutefois ce petit doute insinué par le fils Khaddafi, Seif al Islam, affirmant que la campagne présidentielle de 2007 avait largement bénéficié des subsides libyens : mais ce ne sont que mauvaises langues. Il n’empêche que dès le 7 décembre 2007, Sarkozy recevait le tyran libyen avec tous les honneurs, l’autorisant à installer sa ‘tente bédouine’ dans les jardins de l’hôtel Marigny, où sont reçus les hôtes de marque de la République Française.

Chacun sait que Khaddafi a été le commanditaire de l’attentat de la Pan Am sur Lockerbie, mais aussi de celui sur l’avion d’UTA du 19 septembre 1989, reliant Brazzaville et N’djamena à Paris et qui explosa au-dessus du désert du Ténéré au Niger.

Mais ces petites contrariétés furent oubliées au nom de la raison d’Etat, de même que la justice britannique relâcha il y a deux ans pour motifs ‘humanitaires’ (il était à l’agonie !) le seul responsable condamné pour l’attentat d Lockerbie, et qui se porte toujours comme un charme : des champs pétrolifères attribués à BP dans les eaux territoriales libyennes en étaient la raison cachée et indécente.

« Le pétrole a ses raisons que la raison ignore ». Mais l’Occident inquiet mesure que le tyran a vraiment dépassé la mesure en faisant assassiner sa population civile par des mercenaires, et l’accuse désormais de ‘crimes de guerre’ et contre l’humanité, pour lesquels on envisage sérieusement de le déférer avec toute sa petite famille et la camarilla des profiteurs du régime devant le Tribunal Pénal International de la Haye.

L’Occident a tenu à s’assurer que la communauté des Etats arabes est d’accord, pour ne pas apparaître comme les nouveaux « Croisés », colonisateurs, brrrr… Quelle horreur ma chère ! Au point que l’on observe heure après heure le crime se parachever à Benghazi, et ce n’est qu’une fois les charniers fumants éteints que l’on découvrira l’ampleur des massacres.

Parfait.

Parallèlement, une question majeure me préoccupe : après huit longues années de pilonnage du territoire du Sud d’Israël par les roquettes ‘artisanales’ du Hamas à Gaza, et en l’absence totale de réaction de la fameuse ‘Communauté Internationale’, qui votait environ 75 % de ses résolutions non contraignantes de son Assemblée Générale contre Israël, les Israéliens, excédés par les dégâts et les victimes causées, mirent en place ‘l’Opération Plomb Durci’ : elle s’étala de fin décembre 2008 à la mi-janvier 2009 et fit 1400 victimes, aux dires incontrôlés du Hamas, qui se servait de civils comme boucliers humains, et de bâtiments comme des écoles, des hôpitaux, des mosquées, pour y abriter des ‘moujahidin’ du Hamas ne portant pas l’uniforme dûment estampillé de leur employeur.

Ce qui constitue en soi un ‘Crime de Guerre’.

Les crimes du Hamas à l’encontre d’Israël ne furent pas davantage pris en compte par la Commission du juge Goldstone – réalisée en 2009 – qui concluait qu’Israël avait commis des crimes de guerre au cours de cette opération, et des crimes s’apparentant à des ‘crimes contre l’Humanité’.

Ces conclusions ne sont pas sans conséquences : aujourd’hui, l’ONU, la Gauche et les Verts, à travers la planète, voire des députés de Droite appellent à la condamnation et à la délégitimation d’Israël.

Le Hamas recommence ses actes de harcèlement au Sud d’Israël, expédiant chaque jour des dizaines de missiles qui atteignent désormais les villes importantes de Beer Sheva et d’Ashkelon.

Le Hezbollah au Nord, contrôlant pratiquement le Liban, avec son suzerain iranien, s’apprête également à déverser ses quarante-mille missiles ayant une portée de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de km, capables d’atteindre presque toutes les villes d’Israël.

Israël se laissera-t-il intimider ? Certes non. Mais Israël sera probablement amené à livrer des batailles asymétriques du même type que celles de l’été 2006 contre le Hezbollah, et du début 2009 contre le Hamas.

Nous avons aujourd’hui à la tête de notre diplomatie française « le meilleur d’entre nous » selon Chirac, la tête d’œuf arrogante et pleine de certitudes, condamné en première instance à 10 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêt et malversations lorsqu’il était le bras droit de Chirac aux finances à Paris, et l’heureux bénéficiaire d’un appartement de 220 m² des beaux quartiers, loué par la Ville de Paris pour un loyer HLM .

C’est ce monsieur qui vient aujourd’hui donner des leçons de droits de l’homme à l’ONU d’une part, et déclare froidement, je cite de mémoire : « il faudra envisager la reconnaissance unilatérale de l’Etat palestinien, avec l’accord des 27 de l’UE : j’y pense ». Tu parles ! Avec Rocard qui déclarait que l’Etat d’Israël « est une erreur historique », ils ne pensent qu’à ça nos élites énarchiques de Droite et de Gauche formatées au même moule.

Les grandes manœuvres diplomatiques sont en cours pour qu’en septembre 2011, selon l’échéance fixée par Barack Obama, avant qu’il ne prenne une veste électorale lorsqu’il se présentera à un second mandat en novembre 2011, l’ONU reconnaîtra unilatéralement un Etat palestinien indépendant, dans les frontières de 1967, sans négociations directes de paix avec l’Etat d’Israël, et cet Etat palestinien sera de facto en guerre dès le jour de sa création.

Comme Israël ne pourra pas ne pas réagir à des agressions de tous côtés, la toujours bienveillante ‘Communauté Internationale’ et le ‘Conseil de Sécurité » voteront une résolution appuyée des deux mains par la Ligue Arabe pour condamner « le recours excessif à la force » d’Israël, et mettre en place une coalition militaire internationale qui interviendra avec une joie mauvaise pour liquider l’Etat juif.

Voilà le scénario plausible et cousu de fil blanc que l’on nous mijote derrière les rideaux diplomatiques.

Préparons-nous à lutter de toutes nos forces pour déjouer ce projet plein de malignité.



Retourner à l'article L’intervention contre la Libye du tyran Khaddafi : Futur alibi d’une intervention contre Israël ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.