Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Tsahal croit que le Hamas dispose d’au moins 200 Qassams

Par Ze’ev Schiff - Ha’aretz

En employant un tir précis et sa suprématie des services de renseignement, Tsahal s’efforce d’augmenter le nombre de mises hors d’état de nuire parmi les hommes du Hamas, plus de 40 de ceux-ci ont été tués jusqu’à présent. Le nombre de victimes civiles est évalué à, à peu près 10.

Malgré cela, l’infrastructure du Hamas continue de fabriquer des roquettes Qassam et s’autoalimente, avec des évaluations disant que l’organisation est toujours en possession de 100 à 200 roquettes avec un rayon d’action d’environ huit kilomètres.

Jusqu’à présent, Tsahal a persévéré dans la directive opérationnelle de se concentrer sur le maintien du contrôle d’un secteur d’environ huit kilomètres à l’intérieur de la Bande et de s’abstenir d’une entrée à grande échelle dans l’agglomération. Cette pénétration permet aussi de prendre le contrôle « de secteurs morts, » dont les cellules terroristes lanceraient les roquettes Qassam et s’enfuiraient ensuite.

Prenant le contrôle de ce secteur dans la partie nord-est de la Bande de Gaza - entre Beit Hanun, Beit Lahia le village de Jabalya et le camp de Jabalya - sert comme solution militaire géographique ; mais ce n’est pas assez. Le Hamas continuera sans aucun doute à lancer les roquettes face à une présence militaire israélienne seule. Donc, Tsahal fait un effort quant aux « éliminations » supportés par le Hamas.

C’est « le prix à payer » dont Tsahal parle pour le lancement des roquettes à Sderot et d’autres communautés israéliennes.

Plus de 50 Palestiniens ont été tués jusqu’à présent dans l’opération qui a commencé après la dernière attaque de roquette sur Sderot dans lequel deux enfants ont été tués. On croit qu’environ 80 pour cent des « éliminations » ont visé des hommes du Hamas ou des membres des Brigades Al-Aqsa. Les accidents restants sont des civils, y compris six enfants.

Quand le Hamas compte les pertes palestiniennes, il est très conscient des civils, des accidents de non-combattants qui sont attrapés dans les tirs. Le Hamas, en général, a « l’oreille de la rue ».

Jusqu’à présent, il a rejeté les appels des membres de l’Autorité Palestinienne, y compris Mussa Arafat et des officiels égyptiens pour arrêter les attaques de roquettes ;, mais il exhibe une « certaine sensibilité » quand il expose les demandes de la population en souffrance.

Ces évaluations sont seulement partielles si Tsahal ne réussit pas en même temps à renverser l’infrastructure de production de roquettes Qassam. Clairement, malgré les frappes répétées sur les ateliers, la fabrication de Qassams continue quelque part dans la Bande.

Il est fortement probable qu’un grand nombre d’ateliers aient été déplacés dans des structures souterraines mieux défendues. L’évaluation la plus basse d’Israël met l’arsenal des Qassam du Hamas à quelques douzaines de roquettes ; l’évaluation la plus haute parle de plus de 100 et jusqu’à 200 roquettes dans les mains de l’organisation.

L’infrastructure est clairement pas seulement industrielle et technologique. L’infrastructure de production des Qassam inclut aussi des ingénieurs, des techniciens et des chimistes.

Si l’infrastructure entière n’est pas renversée, c’est seulement une question de temps avant que le Hamas ne réussissent à augmenter le rayon d’action des roquettes Qassam et être ensuite capable de les tirer de l’intérieur plus profondément depuis la Bande de Gaza.



Retourner à l'article Tsahal croit que le Hamas dispose d’au moins 200 Qassams

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.