Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les assassinats barbares perpétrés à Itamar s’inscrivent sur un fond d’incitation à la haine et la violence anti-israéliennes

Hélène Keller-Lind

Dans un communiqué de presse http://palwatch.org/ du 13 mars PMW rappelle comment la population palestinienne est systématiquement incitée à la haine anti-israélienne par l’Autorité palestinienne et en donne quelques exemples.

Fin janvier 2011 Mahmoud Abbas accordait une prime de 2000 $ à la famille d’un terroriste qui avait tenté de faire exploser des bombes artisanales à un barrage israélien et avait été tué avant de pouvoir le faire.

La veille de cet attentat barbare perpétré à Itamar, un conseiller de Mahmoud Abbas et sous-secrétaire du Conseil Révolutionnaire du Fatah, déclarait que «  les armes doivent être retournées contre l’ennemi principal [Israel ] »

La semaine précédente le nom de Wafa Idris, terroriste qui avait perpétré un attentat particulièrement sanglant contre des civils en 2002, avait été donné à un tournoi de football, faisant d’elle un modèle à suivre – ce qui se fait couramment sous la direction du gouvernement Abbas-Fayyad -

Début mars le Fatah organisait une importante cérémonie et défilé en l’honneur des Shahids – terroristes tués lors d’attentats -.

En janvier de cette année un représentant de Mahmoud Abbas participait à une cérémonie au cours de laquelle les attentats terroristes étaient glorifiés, donnés en exemple, et des membres du Fatah faisaient exploser des maquettes de constructions telle que celles que l’on trouve dans les implantations.

Des politiques irresponsables

On peut ajouter qu’avec leur programmation souvent anti-israélienne, les Centre Culturels français implantés dans les Territoires palestiniens participent de cette incitation à la haine et la violence. Ce qui a souvent été dénoncé ici ou ici desinfos ou plus récemment dans une étude publiée dans la newsletter du CRIF, reprises ici

D’ailleurs, même une représentante française officielle, nommée par le Président de la République, censée contribuer à la paix entre Israël et les Palestiniens et qui donne des fonds français importants aux Palestiniens pour l’établissement d’une zone franco-palestinienne près de Bethlehem– et se plait à dire qu’elle compte des amis parmi les ministres palestiniens - ignore tout de cette incitation multiforme et si bien ancrée dans la politique du gouvernement Abbas-Fayyad, à en croire ses déclarations faites très récemment et publiquement devant une association de femmes sionistes.



Retourner à l'article Les assassinats barbares perpétrés à Itamar s’inscrivent sur un fond d’incitation à la haine et la violence anti-israéliennes

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.