Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

United Nations Watch (UN Watch) demande à la Haute Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, : « Pourquoi vous taisez-vous sur les crimes de Kadhafi » ?

UN Watch | Monitoring the UN, Promoting Human Rights

Pourtant, à l’ONU., personne n’est prêt à assumer la moindre responsabilité pour le soutien mondial au régime de Kadhafi. Pendant la séance plénière du Conseil des droits de l’homme, hier, Hillel Neuer de UN Watch a exhorté la Haut Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, à commencer une introspection.

Elle a refusé de répondre. Le texte suit la video ci-dessous.

Déclaration de UN Watch. Dialogue Interactif avec la Haute Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, et le Directeur exécutif Hillel Neuer le 3 Mars 2011

Madame la Haute Commissaire,

Nous vous remercions de votre rapport, et nous applaudissons l’accent mis sur le principe de base de la responsabilité. Nous saluons votre leadership récent sur les droits de l’homme en Libye.Comme vous l’avez dit, « le peuple de la Libye a longtemps été victime d’excès graves de la part de la direction libyenne. »

À cet égard, étant donné que la responsabilité commence chez soi, nous tenons à vous demander si votre bureau a commencé à réfléchir à la manière, où ces dernières années, l’Organisation des Nations Unies et son système des droits de l’homme aurait pu montrer une plus grande solidarité avec les victimes de la Libye. Nous proposons cinq questions spécifiques :

1.Étant donné que votre responsabilité est d’intégrer les droits de l’homme dans le système de l’ONU, nous demandons : Lorsque le régime de Kadhafi a été choisi pour siéger au Conseil de sécurité pour 2008 et 2009, lorsque son représentant a été choisi comme président de l’Assemblée générale en 2009, quand la fille de Kadhafi Ayesha a été désignée en 2009 comme Ambassadeur de bonne volonté - pourquoi ne pas en parler ?

2.Selon une étude de toutes vos déclarations publiées à partir de Septembre 2008 jusqu’en Juin 2010, vous n’avez jamais mentionné une seule fois les droits de l’homme en Libye. Pourquoi ?

3.Votre rapport se réfère à un solide appui de votre bureau pour le processus de Durban, pour laquelle vous avez servi en tant que Secrétaire général pour sa Conférence mondiale sur le racisme en 2009. Quand un représentant du régime libyen a été choisi pour présider le comité de la conférence de planification de deux ans et pour présider le comité principal, pourquoi n’en avez-vous pas parler ?

4.Lorsque le régime de Kadhafi a été élu en tant que membre de ce conseil l’an dernier, pourquoi n’en avez-vous pas parler ?

5.Votre rapport se réfère au Conseil consultatif du conseil du Comité. En 2008, ignorant l’appel de UN Watch et de 25 groupes des droits de l’homme, le Conseil a élu Jean Ziegler, le co-fondateur du prix de la Mouammar Kadhafi des droits de l’homme - un outil de propagande pour le régime - à ce corps. L’année dernière, il a été nommé vice du comité-président. Pourquoi n’en avez-vous pas parler ?

Et demanderez-vous maintenant aux bénéficiaires de ce prix - l’ancien président cubain Fidel Castro en 1998, le président vénézuélien Hugo Chavez en 2004, le président nicaraguayen Daniel Ortega en 2009 et le turc Erdogan en 2010, de renoncer à ce prix, et de s’excuser auprès de toutes les victimes des droits de l’homme - passées et présentes du Col.Mouammar Kadhafi ?

Je vous remercie, Madame la Haute Commissaire.


http://blog.unwatch.org/index.php/2...



Retourner à l'article United Nations Watch (UN Watch) demande à la Haute Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, : « Pourquoi vous taisez-vous sur les crimes de Kadhafi » ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.