Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Fatah Hamas : si gouvernement d’unité il y a, cela se fera-t-il sur le dos d’Israël ?

Hélène Keller-Lind

Un nouveau gouvernement palestinien né des troubles actuels dans le monde arabo-musulman

Le 14 février dernier Le Président Abbas – qui n’est plus président légalement - reconduisait Salam Fayyad comme Premier ministre, en le chargeant de nommer un nouveau cabinet palestinien qui « représentera toutes les factions appartenant à l’OLP en Cisjordanie, Gaza et Jérusalem et inclura des universitaires, » et dont le but sera de « mobiliser les énergies des Palestiniens pour qu’ils soutiennent les institutions nationales pour établir rapidement un État palestinien d’ici septembre. »
Projet d’État avant fin 2011 qui a l’aval de la France, entre autres

Etant donné que les deux factions principales palestiniennes passent leur temps à arrêter, embastiller, voire torturer ou tuer des membres de la partie adverse depuis le coup d’État qui a mis le Hamas au pouvoir dans la Bande de Gaza et dépit de médiations variées cette unité annoncée semblait fort peu probable.

Or, Ayman Daraghma, l’un des dirigeants du Hamas, vient de déclarer à l’agence de presse Maan News, que son parti – terroriste, ne l’oublions pas – avait déjà proposé à plusieurs reprises d’entrer dans un gouvernement palestinien mais que le Fatah n’avait pas accepté jusqu’ici. Le petit jeu qui constitue à se renvoyer le blâme pour la désunion palestinienne continue...Toutefois, ce même dirigeant ne se prononçait pas contre une participation du Hamas dans ce nouveau gouvernement...

Il notait d’ailleurs, non sans raison, que « les troubles actuels dans le monde arabe pourrait inciter le Fatah, qui mène le gouvernement de Cisjordanie, à en finir avec la crise politique palestinienne.  » Il est évident que Mahmoud Abbas doit s’inquiéter actuellement et redouter d’être balayé dans la tourmente actuelle. S’allier avec le Hamas le renforcerait indubitablement.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement – qui a démissionné -, Ghassan Al-Khatib, fait également état de « conversations intensives avec des femmes et des mouvements de jeunes. » Ce qui montre qu’effectivement Mahmoud Abbas et Salam Fayyad ont compris le message fort envoyé par tous ceux qui manifestent actuellement dans le monde arabo-musulman, souvent au péril de leur vie.
Un message que les bailleurs de fonds européens n’avaient jamais fait passer...

Ceux qui refusent

Salam Fayyad a également demandé à d’autres factions palestiniennes de se joindre à ce nouveau gouvernement, des propositions qui sont en cours d’examen. Toutefois le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a d’ores et déjà refusé. Ce que le Front Démocratique pour la Libération de la Palestine préférerait s’abstenir aussi.

Le Hamas aura-il les coudées franches et quid des accords passés avec Israël ?

Mais, lorsqu’il a rencontré Salam Fayyad, le secrétaire général du FPLP, Abdul-Rahim Mallouh, lui a suggéré de se concentrer sur des questions internes et sur l’amélioration du quotidien des Palestiniens, estimant que les questions de « sécurité politiques et économiques  » doivent être « transmises aux ’forces d’occupation’  ». »

Cela suscite nombre d’interrogations. S’il y a accord avec le Hamas qui entend détruire Israël, que deviendraient les accords passés avec Israël qui a cédé le contrôle de territoires en raison de ces accords ? S’il y a accord, les membres terroristes du Hamas établis en Judée Samarie dans des zones sous contrôle palestinien ne seraient-ils plus contrôlés et pourraient-ils donc être armées librement ? Questions épineuses, on le voit…



Retourner à l'article Fatah Hamas : si gouvernement d’unité il y a, cela se fera-t-il sur le dos d’Israël ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.