Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

A propos du vote anti-négociations directes du Conseil de Sécurité et du veto américain : les réactions

Hélène Keller-Lind

Journée de la rage ou comment détourner la colère palestinienne

Alors que le monde arabo-musulman est en ébullition, que des forces de sécurité arabo-musulmanes tuent des manifestants arabes ou musulmans sans retenue dans le monde arabo-musulman, tout régime corrompu et illégal est en danger. Celui de Mahmoud Abbas y compris. Alors, organiser une « journée de la rage » contre les États-Unis, quoi de plus opportun pour détourner la colère palestinienne...Et une manifestation a été organisée pour vendredi prochain par le Fatah contre ce bouc émissaire qu’est devenu l’Amérique...

Selon Tawfik Tirawi, un dirigeant du Fatah et ancien dirigeant du renseignement palestinien, bloquer le vote de la résolution qui aurait « exigé d’Israël de cesser toute construction dans le Territoires occupés et à Jérusalem Est, » « revient à un ’chantage’ et a montré le véritable visage de l’Amérique et l’étendue de la nocivité de son rôle joué dans le processus de paix au Moyen-Orient et la manière dont elle a nui aux intérêts palestiniens. »

Si l’on n’a pas entendu «  mort aux États-Unis » dans les manifestations qui se sont déroulées et se déroulent dans le monde arabo-musulman, on l’entendra désormais dans les rues palestiniennes...C’est que l’Autorité palestinienne se sent et se sait soutenue par les pays qui ont présenté ce projet de résolution au Conseil de Sécurité – 130 – et par les 14 membres de ce Conseil qui ont voté ce projet...dont la France, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne.

Ce large soutien, y compris par des pays donateurs européens, explique que ce même responsable palestinien déclare que « les Palestiniens continueront à œuvrer pour un État, même s’ils subissent une crise financière [ en raison de ] l’absence de fonds américains. » Si les États-Unis, violemment pris à partie et qui venaient de donner une rallonge de100 millions de $ supplémentaires à l’Autorité palestinienne, coupent le robinet des fonds, celle-ci sait qu’elle en trouvera aisément ailleurs...y compris dans nos poches puisque la France lui fait une cour effrénée..

Une fusée palestinienne à deux étages qui s’est écrasée au sol

Cette déclaration prouve aussi, par ailleurs, que cet essai au Conseil de Sécurité était la première section d’une fusée à deux étages, le second étant une résolution exigeant la création d’un État palestinien...Si, d’aventure, les États-Unis n’avaient pas bloqué cette résolution on imagine la suite...Il ne faut pas perdre de vue que nombreux sont ceux, François Fillon y compris, qui prônent l’établissement d’un État palestinien avant la fin 2011...

Israël dénonce l’aveuglement des membres
du Conseil de Sécurité, à l’exception des États-Unis

La réaction de Benyamin Netanyahou aura été de répéter pour la énième fois qu’Israël veut la paix, que seules des négociations directes peuvent y mener et que cette paix passe par la sécurité et la reconnaissance d’Israël.

Mêmes remarques d’un porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien qui salue le véto américain, déplore le comportement des pays qui ont voté pour cette résolution et ajoute ce constat : « alors même que le Moyen-Orient subit des changements qui ont une signification historique pour l’avenir de la région toute entière, il est tout à fait curieux que le Conseil de Sécurité choisisse de ne prendre en compte qu’un seul aspect parmi toutes les questions fondamentales faisant l’objet de négociations entre Israël et les Palestiniens, tout en ne tenant aucun compte de l’ampleur des événements qui se déroulent dans la région. »

Effectivement, la polarisation dont Israël est l’objet a de qui sidérer en tout temps mais bien plus
encore aujourd’hui, dans le contexte actuel...Comment expliquer, en effet, que nos dirigeants et nombre de médias s’obstinent ainsi à ne vouloir que le seul Israël dans la région et à ne rendre que le seul Israël coupable de tout...Une étrange obsession qui poussait le Président de la République à « conseiller » à Israël de « restituer le Golan » lors du dîner du CRIF...alors que la dictature syrienne vacille, elle aussi, sauf à réprimer toute velléité de manifester...



Retourner à l'article A propos du vote anti-négociations directes du Conseil de Sécurité et du veto américain : les réactions

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.