Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Paix au Proche-Orient : pour se forger une opinion, il faut connaître les réalités du terrain

Hélène Keller-Lind

J Call et soi-disant « culture de paix » palestinienne

Il aurait fallu savoir que se tenait une réunion publique de JCall pour en apprécier la teneur. Elle se serait tenue dans un contexte affligeant selon Meir Ben-Hayoun, la parole ayant été refusée, selon lui, à tout contradicteur et la police aurait été appelée par « David Chemla, président des amis de Shalom Akhshav en France » pour mettre des contradicteurs non -violents à la porte.

Quoi qu’il en soit, il est avéré que Alain Finkielkraut était l’un des intervenants lors de cette réunion. Le philosophe faisait partie de ceux qui ont rencontré Mahmoud Abbas lors de son récent passage à Paris. Et il s’est exprimé ensuite sur Europe1 et RCJ – et peut-être ailleurs- pour dire que Mahmoud Abbas pratique « une culture de la paix.  » Ce qui semble traduire le sentiment général des hôtes du Président palestinien lors de cette rencontre. En effet, Clément Weill-Raynal en parle en ces termes : « le philosophe Alain Finkielkraut, le publicitaire Maurice Lévy, Le Grand Rabbin René Samuel Sirat, la représentante spéciale de Nicolas Sarkozy, Valerie Hoffenberg, ou encore le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, qui entretient habituellement des rapports assez distants avec la communauté juive » auraient ajouté foi aux dires de Mahmoud Abbas qui " a assuré que les Palestiniens sont passés – je cite – d’une culture de la guerre à une culture de la paix."

Commentaire du journaliste : « La fermeté des Israéliens n’est peut-être pas étrangère à cette évolution, en espérant quelle soit bien réelle.... » Or, cette évolution n’a, hélas, rien de réel. Il suffit, pour le savoir, non pas de se fier à des opérations de charme destinées aux Occidentaux, mais de s’informer sur la réalité de ce qui se fait en arabe dans les Territoires contrôlés par Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne. Ce que font les Américains depuis des années. Et permet au Président Obama de condamner l’incitation à la haine antisémite et anti-israélienne devant Mahmoud Abbas

Ce que fait également le Président du CRIF, Richard Prasquier, qui a fermement condamné ces pratiques qu’il connaît lors d’une rencontre séparée avec ce même Mahmoud Abbas


On ne fait pas la paix en appelant à la haine

Et ce que fait, sans le savoir Patrick Klugman lorsqu’il écrit, à juste titre : «  On ne fait pas la paix en appelant à la haine. » mais il ne parle pas là de la désastreuse culture de la haine promue systématiquement par l’Autorité palestinienne jusqu’à ce jour. Il parle de la campagne de BDS France . Tout aussi condamnable, d’ailleurs. Et illégale en France de surcroît. Pour s’y être opposé dans le cadre de la légalité, Sammy Ghozlan, président du BNVCA et dirigeant communautaire, est violemment attaqué par des organisations anti-israéliennes et même des élus de la République. Une pétition de soutien qui appelle au respect de la loi républicaine est en ligne


Il faut noter que Alain Finkielkraut et Patrick Klugman ont tous deux signé la pétition de J Call accusant, entre autres, l’État hébreu de «  faute morale »... une pétition ayant recueilli quelque 6000 signatures. On se souvient que cela avait provoqué une certaine indignation. Et qu’une autre pétition, « Raison Garder » avait alors été lancée.

Raison Garder

La pétition Raison Garder http://www.dialexis.org/php/index.php , qui n’est « pas à la remorque de telle ou telle institution », comme le rappelait Shmuel Trigano, lors d’une réunion d’excellente tenue, a recueilli plus de 11.300 signatures. Représentant « une grande richesse sociologique » et ayant un caractère qualitatif, n’ayant tien à voir avec un quelconque extrémisme, ce que constatait le Pr. Raphaël Draï pour qui elle est « un phénomène considérable pour la vie juive. »

Elle a débouché sur une «  Tribune... pour aider au ressaisissement moral et intellectuel de la communauté juive... » dans ce qui « engage notre destin, celui d’Israël et de l’Europe » précisait Shmuel Trigano. Il s’agit de combattre « les idées toutes faites et la corruption de la réalité. » Qui englobe « de nouvelles formes d’antisémitisme  » et une «  marginalisation  » des vues exprimées par les signataires de Raison Garder. Tout cela s’inscrivant dans « un contexte particulier » en cours de bouleversement. Avec une nouvelle situation sociologique et politique.

Malka Marcovitch rappelait, pour sa part, les incohérences d’un Conseil des Droits de l’Homme de ONU totalement dévoyé et aux mains de l’Organisation des Pays Islamistes. Il condamne obsessionnellement Israël, fermant les yeux sur les réelles violations graves des Droits de l’Homme de ses pays membres...Elle notait, au passage, que l’on a vu Mahmoud Abbas à l’ONU tenir un papier à entête portant « une carte de Palestine sans Israël. » Un reproche que lui a également fait Richard Prasquier lors de leur rencontre à Paris. Une manière de littéralement rayer Israël de la carte d’une manière bien plus « soft » qu’Ahmadinejad...

Moment tragi-comique avec Jean Szlamovicz qui décryptait «  la distorsion du réel à des fins idéologiques  » telle qu’on peut la trouver dans Le Monde, par exemple. Au moyen de «  mythéologies  » à charge contre Israël.

Comment on est-on arrivé là, est la question que posait Josiane Sberro de Primo Europe qui rappelait de grands jalons historiques, pourfendant « les dérives, » notamment des Juifs de gauche, les « totales méconnaissances de l’histoire  » ou « le délitement de l’Éducation nationale... »

Les menaces d’extermination d’Israël, la collusion extrême-gauche / islamisme, le travail de sape de syndicats d’enseignants, les contradictions entendues, étaient également évoqués.
Une motion de soutien à Sammy Ghozlan a été décidée et le « principe de réciprocité » rappelé.

Raison Garder appelait également à soutenir le travail de CONTROVERSES soucieux de penser les mutations auxquelles nous sommes désormais confrontés http://www.controverses.fr/ Par ailleurs, les travaux de l’Observatoire du Monde juif, qui était présidé par Shmuel Trigano, sont toujours disponibles en ligne http://obs.monde.juif.free.fr/



Retourner à l'article Paix au Proche-Orient : pour se forger une opinion, il faut connaître les réalités du terrain

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.