Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Communiqué de la Conférence internationale sur l’Afghanistan

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dans son allocution, le président Karzai a dit aux diplomates que les Forces de sécurité afghanes endosseraient pleinement leurs responsabilités relatives à la sécurité avant 2014, précisant : « Je suis déterminé à ce que nos forces de sécurité nationales afghanes soient responsables de toutes les opérations militaires et [des opérations] relatives à l’application de la loi dans notre pays d’ici 2014. » (2)

A la fin de cette conférence d’une journée, un communiqué en 32 points a été publié, donnant le coup d’envoi au "Processus de Kaboul. Celui-ci établit que l’Armée nationale afghane (ANA) et la Police nationale afghane (ANP) disposeront d’un personnel de 171 600 personnes pour l’une et de 134 000 pour l’autre avant octobre 2011. Le communiqué ne mentionne pas les rôles que joueront le Pakistan, l’Iran et l’Inde, ces puissants voisins de l’Afghanistan très influents dans le pays, mais les appelle à participer à l’effort visant à surmonter des dizaines d’années de conflit en Afghanistan. Ci-dessous quelques points clé du communiqué :

  • Les participants de la conférence ont soutenu l’objectif du président Karzaï pour que les Forces de sécurité afghanes mènent des opérations militaires dans toutes les provinces avant fin 2014.
  • En ce qui concerne le mandat de la conférence de Londres du 28 janvier, les participants ont réaffirmé leur soutien à la décision de canaliser au moins 50% de l’aide au développement par le budget central du gouvernement dans les deux années à venir.
  • Le gouvernement afghan a promis d’initier dans les six mois à venir une stratégie de réforme électorale à long terme visant à asseoir le processus électoral en Afghanistan.
  • Le gouvernement Karzaï a promis de progressivement renforcer la force de l’ANA, pour lui faire atteindre les 171 600 membres, ainsi que la Police afghane nationale, qui englobera 134 000 avant octobre 2011, époque à laquelle l es troupes américaines auront commencé à se retirer.
  • La conférence a endossé en principe le plan du président Karzaï visant à intégrer les talibans à la société afghane, notant toutefois que le programme de paix et de réintégration "est ouvert à tous les membres afghans de l’opposition armée [en référence aux talibans] et de leurs communautés qui renoncent à la violence et n’ont pas de lien avec les organisations terroristes internationales.
  • La conférence a souligné que la bonne gouvernance, le règne de la loi et les droits humains forment les fondements de la stratégie pour un Afghanistan stable et prospère ; les améliorations dans ces régions ne feront pas qu’ "accroître la co nfiance du peuple afghan dans on propre avenir, mais serviront aussi de base à l’amélioration de la sécurité, au développement économique et social.
  • Les participants se sont engagés à intégrer des femmes à tous les programmes prioritaires, réitérant leur engagement à aider tous les ministères du pays, ainsi que des organes gouvernementaux dans l’application de leurs responsabilités respectives, dans le cadre du plan d’action national pour les femmes en Afghanistan.

[1] www.thenews.com.pk, Pakistan, 20 juillet 2010.

[2] www.tolonews.com, Afghanistan, 20 juillet 2010.



Retourner à l'article Communiqué de la Conférence internationale sur l’Afghanistan

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.