Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Mofaz : la Barrière de Sécurité sauve des vies - il s’attend maintenant à ce que l’Egypte arrête les armes passant en fraude

Herb Keinon Jerusalem Post

Le Premier Ministre Ariel Sharon a dit que récemment quelques anciens officiers réservistes ont réfuté la nécessité de la barrière et c’est important pour le gouvernement et pour les officiers chargés de la sécurité de souligner cela au public. Les représentants gouvernementaux ont dit qu’un des officiers chargé de la sécurité le Mag.-général. (Réserve) Danny Rothschild a été entendu par Sharon

Mofaz, à un briefing sur la situation de sécurité au cabinet, a dit qu’il y a eu une diminution significative dans les attaques terroristes dans des récents mois, le résultat d’une pression constante sur les terroristes - incluant des arrestations, des éliminations ciblées et l’action prise pour assécher l’appui financier aux organisations terroristes. Il a dit aussi que la barrière a eu un impact spectaculaire dans la diminution du nombre d’attaques.

Le ministre des Affaires Étrangères Silvan Shalom, pendant son briefing, a dit au cabinet que le Président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat a donné des instructions pour intensifier les protestations palestiniennes contre la barrière et aux endroits où la barrière est érigée et dans le monde entier, pour mettre la question à l’ordre du jour international.

Israël s’attend a ce que la Cour Internationale de Justice de La Haye décide de statuer contre et accepte l’essai des Palestinien d’apporter la question devant l’Assemblée Générale des Nations unies pour une résolution contre la barrière. L’hypothèse est que les Palestiniens voudraient une résolution du Conseil de sécurité, y compris des sanctions contre Israël, s’il n’arrête pas de construire la barrière, quelque chose que les Etats-Unis vont très peu probablement bloquer en mettent leur veto au Conseil de sécurité.

Mofaz a dit que dans les six premiers mois de 2004 environ 63 personnes ont été tuées dans des attaques de terrorisme et 216 blessés. Par comparaison, 214 personnes ont été tuées et 1.004 blessé en 2003 et 451 personnes tuées et 2,307 blessé en 2002.

Selon Mofaz, environ 1.200 suspects de terrorisme ont été arrêtés depuis le début de l’année et l’on a contrecarré 60 attentats-suicide.

Mofaz a aussi mis au courant le cabinet sur ses derniers pourparlers avec le chef du service de renseignement égyptien Omar Suleiman et il a dit qu’il a essayé de faire baisser les espoirs que les Palestiniens manifestent de l’empressement à commencer les réformes réclamées dans la feuille de route.

Selon Mofaz, Suleiman l’a mis au courant sur ce que les Palestiniens ont dit, ce qu’ils feraient en incluant la simplification de leurs services de sécurité et la nomination d’un Ministre de l’Intérieur aux pleins pouvoirs et que deux mois seront nécessaires pour juger du sérieux de ces obligations.

Mofaz a expliqué qu’il a dit à Suleiman que tandis qu’Israël accueille favorablement l’engagement égyptien, cependant nous ne voyons pas les Egyptiens comme des juges ou des négociateurs et nous nous attendons à ce que l’Egypte pèse de tout son poids pour pousser en avant la réforme dans l’Autorité Palestinienne. Mofaz a ajouté qu’il a aussi dit à Suleiman qu’Israël s’attend à ce que l’Egypte arrête les armes de contrebande dans Rafah et dans le Néguev.

Mofaz a aussi dit qu’Israël a fait comprendre qu’il conservera son droit de se défendre et la liberté de mouvement contre les terroristes, y compris le long du couloir Philadelphi.

Shalom, pendant son briefing, a dit que depuis que le plan de désengagement avait été lancé, le monde l’a adopté et qu’Israël doit diriger cet appui vers la compréhension que le processus diplomatique doit être mené par les Etats-Unis, pas par le Quartet. Sharon a dit que l’on ne doit pas donner de statut au Quartet dans les questions de sécurité entourant le désengagement, un rejet évident des appels persistants des Egyptiens et des Européens pour quelque présence internationale dans la Bande de Gaza après le retrait de Tsahal.



Retourner à l'article Mofaz : la Barrière de Sécurité sauve des vies - il s’attend maintenant à ce que l’Egypte arrête les armes passant en fraude

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.