Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les organisations terroristes exploitent des véhicules de l’UNRWA

le Service de renseignement et le Centre d’Information du Terrorisme au Centre pour des Études Spéciales (C.S.S)

1. Reuters a une vidéocassette d’images prises pendant l’opération israélienne dans le quartier Zeitun de Ville de la Bande de Gaza le 11 mai 2004. Elle montre des Palestiniens armés employant des ambulances de lUNRWA pour transporter des terroristes et probablement aussi les restes de soldats israéliens tombés.

2. Une confirmation partielle est venue de la déclaration faite le 13 mai par un porte-parole de l’ONU, que pendant l’incident (qui est arrivé en Bande de Gaza le 11 mai), des Palestiniens armés ont menacé une équipe d’ambulance de l’UNRWA et les ont forcés à transporter un Palestinien armé et blessé et ses deux escortes armées à un hôpital de la Bande de Gaza. Le porte-parole a noté que l’UNRWA blâmait l’action « en des termes les plus forts possibles. » Il a aussi noté qu’on ne permet pas au personnel armé d’entrer dans les véhicules de l’UNRWA sous aucun prétexte du tout et fait appel Israël et aux Palestiniens pour respecter la neutralité de l’agence.

3. De plus, depuis le commencement des hostilités en cours actuellement, plusieurs incidents ont été enregistrés dans lequel des organisations terroristes ont employé des équipements de l’UNRWA et des véhicules (incluant des ambulances) pour faciliter leurs opérations terroristes. Deux exemples en vue sont :

a. Nidal ’ Abd Al-Fataah ’ Abdallah Nizal, un activiste du Hamas de Qalqiliya qui a travaillé comme un conducteur d’ambulance UNRWA (arrêté en août 2002), a admis il avait employé un tel véhicule pour transporter des munitions aux terroristes et avait aussi exploité la liberté de mouvement il a avait pour transmettre des messages à et des activistes du Hamas en des endroits divers.

b. Nahd Rashid Ahmad Atallah, un employé de l’UNRWA senior travaillant dans la Bande de Gaza qui était responsable de l’aide de distribution aux réfugiés (arrêté en août 2002), a admis que en juin et juillet 2002 il avait fait faire des tours dans sa voiture - un véhicule UNRWA - aux terroristes armés appartenant aux Comités de Résistance Populaires. Les terroristes étaient sur le point d’attaquer des soldats israéliens au Point de contrôle Karni et de tirer des fusées sur une implantation israélienne du nord de la Bande de Gaza. Il a aussi employé sa voiture de l’UNRWA pour transporter une bombe pesant 12 kg (environ 25 livres) à son beau-frère, des Comités de Résistance Populaires en service (Note : les Comités de Résistance Popluaires sont une faction militante du Fatah et sont actifs principalement en Bande de Gaza).

4. Nahd Atallah a expliqué qu’il avait employé sa voiture pour transporter des terroristes vers leurs cibles parce qu’il appartenait aux Nations unies car l’armée israélienne ne fouille pas de tels véhicules, il pouvait voyager librement. Sa confession est un exemple saisissant de la voie que les organisations terroristes prennent pour exploiter les privilèges de restrictions de sécurité détendues et accordé aux véhicules UNRWA par les forces israéliennes. De tels privilèges sont le résultat de considérations humanitaires et le désir israélien de maintenir des relations correctes avec les représentants de l’ONU, actifs dans les territoires administrés par l’Autorité Palestinienne.



Retourner à l'article Les organisations terroristes exploitent des véhicules de l’UNRWA

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.