Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les contacts sécuritaires israélo-égyptiens

service de presse de l’Ambassade de France en Israël.

Le Caire est disposé à accroître de manière significative son implication dans la bande de Gaza, s’agissant des arrangements de sécurité dans cette zone et le long de l’axe de Philadelphi après le retrait israélien, indique le Haaretz.

C’est ce que l’on faisait savoir hier à Jérusalem, au terme d’un entretien entre le chef des renseignements égyptiens, le général Omar Suleiman, le Premier ministre A. Sharon, le ministre de la Défense S. Mofaz et S. Shalom, le chef de la diplomatie israélienne. M. Suleiman s’est également entretenu hier avec Y. Arafat et le Premier ministre palestinien A. Qorei, à qui, selon des sources palestiniennes, il aurait proposé la création d’une commission quadripartite composée des Etats-Unis, d’Israël, de l’Egypte et de l’Autorité palestinienne et dont l’objectif serait d’orchestrer le transfert des pouvoirs dans la bande de Gaza aux services de sécurité palestiniens.

Cette même commission sera également chargée des négociations sur le cessez-le-feu avec le Hamas et le Jihad islamique. Cette proposition de Commission a également été présentée à Israël de manière informelle, et Jérusalem n’a pas encore réagi.

Contrairement au plan initial de désengagement unilatéral, la proposition égyptienne est supposée accorder plus d’influence à l’Autorité palestinienne et comprend la levée progressive du siège de la Mouqataa, en étroite relation avec les avancées du plan de sécurité et la réforme des services de sécurité palestiniens.

Des Egyptiens et des Jordaniens - sous le contrôle d’autres instances étrangères - entraîneront les membres des services palestiniens de sécurité à Jéricho qui pourront circuler librement d’une zone à l’autre.

Suleiman s’est enquis auprès d’A. Sharon de ses plans concernant l’axe de Philadelphie. Israël compte-t-il rester dans cette zone ou s’en retirer dès que des arrangements de sécurité adéquats seront trouvés contre les infiltrations d’armes et de terroristes ?

Le ministre égyptien a déclaré que son pays avait intérêt à ce que le calme et la stabilité règnent à Gaza.

Selon des sources diplomatiques, M. Suleiman aurait déclaré que Le Caire était disposé à imposer un contrôle plus strict sur les tunnels, à Rafah, et sur l’Axe Philadelphi, et de placer des soldats spécialement entraînés.

L’échelon politique israélien qui a rencontré Suleiman a feint d’ignorer son entrevue avec Y. Arafat : « Cela n’est pas gênant pour nous. Nous estimons que c’est une perte de temps, mais chacun est libre d’avoir les passe-temps qui lui plaisent ».



Retourner à l'article Les contacts sécuritaires israélo-égyptiens

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.