Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Profanation à Gaza de tombes de soldats du Commonwealth

Des Palestiniens armés de haches et de pelles ont profané ou détruit lundi 32 tombes de soldats du Commonwealth dans un cimetière militaire de Gaza apparemment en représaille aux sévices infligés aux prisonniers irakiens.

Les vandales ont apposé sur certaines tombes des photos montrant des soldats américains et britanniques maltraitant des prisonniers irakiens. Sur l’une de ces tombes, les profanateurs ont écrit « Nous nous vengerons ». Les vandales ont également arraché des fleurs.

« La religion musulmane et nos traditions en tant que Palestiniens nous interdisent de tels actes », a déploré le gardien du cimetière Issam Djaradeh.
Le consulat de Grande-Bretagne à Jérusalem a déclaré être informé de l’incident et avoir ouvert une enquête.

Quelque 3.000 soldats du Commonwealth tués au cours de la première guerre mondiale la plupart originaires de Grande-Bretagne et d’Inde sont enterrés dans ce cimetière de Gaza.



Retourner à l'article Profanation à Gaza de tombes de soldats du Commonwealth

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.