Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Yaakov Nééman : « Il faut retourner aux sources, que le droit de la Torah soit le droit applicable en Israël » / Yaïr Ettinger et Yehonathan Lis – Haaretz

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

Et l’établissement de tribunaux rabbiniques chargés du droit des biens est une bonne manière d’instaurer ce droit de la Torah, par étapes, pas à pas ». Durant la journée d’hier, le ministre de la Justice a tenté de calmer les esprits en expliquant que son intention était de dire que face à l’engorgement des tribunaux, il est nécessaire de mettre en place un système parallèle qui traitera d’une partie des dossiers.

Le député travailliste Ofir Pinès, membre de la commission de la législation, des lois constitutionnelles et de la justice de la Knesset, a appelé hier à convoquer M. Nééman pour qu’il explique ses propos devant la commission. « Un ministre de la Justice qui ne croit pas dans le système dont il a la charge doit se demander ce qu’il fait à ce poste », a-t-il déclaré.

Le chef de l’opposition, Tzipi Livni, a elle aussi vivement critiqué les propos de Yaakov Nééman : « L’idée exprimée par Yaakov Nééman doit troubler tous les citoyens qui se préoccupent de l’avenir des valeurs et de la démocratie israélienne ».



Retourner à l'article Yaakov Nééman : « Il faut retourner aux sources, que le droit de la Torah soit le droit applicable en Israël » / Yaïr Ettinger et Yehonathan Lis – Haaretz

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.