Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

En Europe on a divisé Jérusalem, les Etats-Unis ont protesté / Maya Bengal & Gideon Kutz – Maariv

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

La Suède, qui assure la présidence de l’UE, a voulu faire adopter une déclaration faisant de Jérusalem-est la capitale de l’Autorité palestinienne. Les ministres des Affaires étrangères européens, menés par la France, s’y sont opposés et ont proposé un texte bien plus modéré, qui a finalement été adopté. « Si l’on parvient à une paix véritable, il faut trouver le moyen, par la négociation, de résoudre la question du statut de Jérusalem comme future capitale des deux Etats », est-il dit dans cette décision.

La décision ne fixe pas les frontières du futur Etat palestinien, même si elle indique que l’UE n’a jamais reconnu l’annexion de Jérusalem-est et ne reconnaîtra aucune modification des frontières de 1967 « hormis celles qui seront convenues par les deux parties ».

A Jérusalem on n’était pas satisfait hier du résultat. « Cette déclaration ignore le principal obstacle à un accord entre Israël et les Palestiniens, le refus de l’Autorité palestinienne de reprendre les négociations. Vu les efforts du gouvernement israélien en ce sens, nous regrettons que l’UE ait choisi d’adopter un texte qui, s’il ne renouvelle rien, ne contribue en rien à cet objectif. Nous pouvons cependant nous féliciter qu’en fin de compte, la voix des pays responsables et sensés de l’Union ait pris le dessus, équilibrant et améliorant le texte », a fait savoir le ministère des Affaires étrangères. « En fin de compte, Israël n’a pas subi de dommages mais cela laisse bien sûr un goût amer », ont déclaré des responsables du bureau du Premier ministre.

La réaction américaine a été même plus claire : « La solution à la question de Jérusalem devra être apportée dans le cadre de négociations directes entre les parties. Nous reconnaissons la déclaration de l’Union européenne mais notre position est claire. C’est un sujet qui concerne l’accord permanent et nous estimons que le meilleur moyen de le traiter est dans le cadre de négociations directes entre les parties », a déclaré Philip Crowley du Département d’Etat américain.



Retourner à l'article En Europe on a divisé Jérusalem, les Etats-Unis ont protesté / Maya Bengal & Gideon Kutz – Maariv

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.