Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Projet Aladin invite la conférence générale de l’UNESCO à adopter le projet de résolution sur l’enseignement de l’Holocauste

Le texte demande à ce que l’UNESCO, par le biais de son Groupe intersectoriel sur l’éducation à l’Holocauste, oeuvre « à l’élaboration et à la promotion de matériels pédagogiques sur l’éducation à la mémoire de l’Holocauste pour les institutions éducatives, les enseignants, ainsi que les élèves et les étudiants. Elle constituera une plate-forme d’accès à des ressources sur l’éducation pour la mémoire de l’Holocauste. »

Une résolution complétée par la nécessité d’ajouter un indicateur de performance qui permettra d’évaluer les « bonnes pratiques dans les programmes d’éducation et matériels d’apprentissage sur l’éducation à l’Holocauste ».

Anne-Marie Revcolevschi, présidente du Projet Aladin, a salué l’initiative de la France et des co-auteurs de ce projet de résolution.

« Nous avons tous le devoir d’avertir les générations futures des dangers de la haine, du fanatisme, du racisme et de l’antisémitisme. » a-t-elle déclaré. « L’histoire de la Shoah a une portée universelle. C’est ce qui rend cette résolution si importante, car elle permettra à l’UNESCO de jouer un rôle plus concret dans le renforcement de l’enseignement de l’histoire de la Shoah, et de rappeler la vérité avec toute son horreur à ceux qui continuent de la nier ou de la banaliser. »

Elle a exprimé sa confiance que les autres pays incluant ceux du monde arabo-musulman qui ont soutenu le projet Aladin dans sa volonté de combattre le négationnisme et de renforcer le dialogue interculturel, voteront cette résolution.

La présidente du Projet Aladin a rappelé que le lancement de cette initiative qui s’est tenue sous le patronage de l’UNESCO en mars dernier a reçu le soutien du Président du Sénégal Abdoulaye Wade et des représentants des chefs d’Etat et de gouvernements de France, d’Égypte, du Maroc, de Tunisie, du Qatar, du Bahreïn, de Turquie, d’Espagne, de Bosnie, de l’Union européenne en présence des ambassadeurs d’Israël, de la Ligue arabe et de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.

Contact : Abe Radkin, directeur exécutif
Tél. 01 43 07 25 76 Port. 06 26 81 23 04 email : aradkin projetaladin.org


« Depuis son lancement, le Projet Aladin qui a reçu le soutien de centaines d’intellectuels et de personnalités parmi lesquels plus de 500 des pays musulmans a pris un certain nombre d’initiatives en coopération avec plusieurs organisations internationales, notamment dans le domaine de l’enseignement. Nous espérons ainsi poursuivre le travail engagé avec la nouvelle directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, » a conclu Mme Revcolevschi.

Le Projet Aladin, initié par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, a été lancé sous le patronage de l’UNESCO en mars 2009 pour lutter contre le négationnisme et promouvoir le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle. Le projet est désormais composé de deux structures indépendantes : Mme Anne-Marie Revcolevschi préside L’Association Projet Aladin (une association loi 1901) qui s’appuie notamment sur le Fonds de dotation Aladin, présidé par M. David de Rothschild.

Le site internet multilingue Aladin : www.projetaladin.org

La bibliothèque numérique Aladin : www.aladdinlibrary.org



Retourner à l'article Le Projet Aladin invite la conférence générale de l’UNESCO à adopter le projet de résolution sur l’enseignement de l’Holocauste

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.