Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les images de la haine / Jacky Hougui et Mérav David – Maariv

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

La chaîne turque a commencé à diffuser avant-hier un feuilleton dramatique dont l’action se déroule au moment de l’opération Plomb Durci. On y voit des soldats de Tsahal exécuter délibérément des civils palestiniens dont des enfants.

Dans l’une des scènes, un Palestinien essaie de franchir un barrage de Tsahal. « Ma femme va accoucher ! », crie-t-il à un soldat. Celui-ci ne répond pas, et la pauvre femme est obligée d’accoucher sur place. A ce moment-là, l’homme soulève le nouveau-né en criant : « il s’appelle Mazloum et je le vengerai ! ». Le soldat hésite plusieurs secondes avant de tirer sur le bébé et de le tuer.

Suite à la diffusion de cette série, le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, a réclamé hier la convocation de la chargée d’affaires de l’ambassade de Turquie pour protester contre son contenu. M. Liberman a déclaré qu’une telle émission, « qui présente les soldats de Tsahal comme des assassins d’enfants, ne mérite pas d’être diffusée même dans un pays ennemis, et sûrement pas dans un pays qui entretient avec Israël des relations diplomatiques pleines ».

Dans une scène de la série, on voit un officier israélien dire à l’un de ses subordonnés : « Les Palestiniens sont des gens sans honneur. Si tu en croises, où que ce soit, punis-les ». Dans une autre, un comédien qui incarne un soldat de Tsahal tire sur des civils innocents dont une jeune fille debout, le dos à un mur.

Après quatre jours de déclarations contradictoires en provenance de Turquie, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a fini par avouer hier que c’est la situation à Gaza qui a poussé son gouvernement à annuler la participation de l’armée de l’air israélienne à l’exercice conjoint avec son pays. « Lorsque nous avons pris cette décision, nous avons pris en compte la volonté du peuple turc », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le journal turc al-Zaman soutient que l’origine de la crise israélo-turque est le retard pris dans la livraison de drones israéliens d’espionnage à l’armée turque. Un responsable militaire israélien a démenti tout rapport entre la vente de drones à la Turquie et l’exercice qui vient d’être annulé. « Le ministère israélien de la Défense accompagne un marché de vente de quatre drones à l’armée turque. Deux ont déjà été livrés tandis que les deux autres sont en phase de construction », a t-il indiqué.



Retourner à l'article Les images de la haine / Jacky Hougui et Mérav David – Maariv

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.