Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Déclaration de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Étrangères et Européennes / Enregistrement vidéo de Gilad Shalit

Actualités diplomatiques du ministère des Affaires étrangères. Point de presse du 02 octobre 2009

Je salue le geste du gouvernement israélien qui contribue à renforcer la confiance entre les parties au conflit israélo-palestinien.

En ce jour particulier, la France lance un appel solennel aux ravisseurs de Gilad Shalit à le libérer immédiatement, et invite toutes les parties à faciliter, par leurs actes, cette libération ainsi que le retour de la paix à Gaza, dans le reste des Territoires palestiniens et dans l’ensemble du Proche-Orient.

Pour sa part, la France ne ménagera aucun effort pour y parvenir.

(Vous saluez le geste du gouvernement israélien mais malgré tout, il y a eu un geste des ravisseurs de M. Shalit en montrant ce que souhaitait le gouvernement israélien. Ce n’est donc pas un geste, mais plutôt un troc qui se passe actuellement. Approuvez-vous ce type d’actions car, cela peut être utile en effet mais aussi dangereux de mettre des conditions pour relâcher les prisonniers, surtout si ces derniers ne sont relâchés ? Cela peut mettre M. Shalit en danger. Parmi ces prisonniers, il y avait une jeune fille de 15 ans retenue, elle n’était pas vraiment prisonnière. Il me semble que ceci traite de quelque chose de beaucoup plus compliqué que le fait de libérer des militants du Hamas qui sont des terroristes condamnés en échange d’une vidéo qui montre quelqu’un qui a été enlevé dans une situation de combat. Ce n’est pas aussi simple que cela.)

Nous n’avons jamais dit que c’était simple, les principaux messages de cette déclaration de M. Kouchner, c’est d’abord de dire notre émotion après la remise de cette preuve de vie et cela est un point important.

Ensuite, le renforcement de la confiance entre les parties au conflit, cela nous paraît également un point qui mérite d’être souligné.

L’appel solennel aux ravisseurs de Gilad Shalit à le libérer me paraît être aussi un point important.

(Plus le constat que cela peut renforcer la confiance entre le Hamas et les Israéliens ?)

Bien sûr et surtout, l’appel solennel à la libération de Gilad Shalit.

(Est-ce que, dans la foulée, la France voudrait lancer un appel aux Israéliens pour relâcher quelques centaines des dix mille prisonniers palestiniens, alors que le ministre palestinien des prisonniers était en France il y a quelques jours et a discuté avec les autorités françaises pour demander une intervention de la France en faveur de quelques centaines de prisonniers palestiniens. Donc est-ce que vous allez profiter de cette occasion, comme vous avez lancé un appel aux ravisseurs de Gilad Shalit, pour demander aux Israéliens de relâcher quelques centaines de Palestiniens ?)

Nous rappelons les efforts et la mobilisation de la France pour enclencher une dynamique vertueuse de reprise des négociations pour la paix au Proche-Orient. C’est là-dessus que nous travaillons et un sujet sur lequel nous sommes mobilisés. Vous connaissez la position française. Vous connaissez les propositions françaises pour faire avancer le processus et c’est important de le rappeler.

(Est-ce que vous auriez quelques mots pour les prisonniers palestiniens ?)

Cette question dépend de l’évolution du processus de paix et elle trouvera naturellement ses réponses dans ce cadre.

Nous travaillons véritablement en amont, afin que toutes ces questions soient résolues, et afin de lancer cette dynamique. Au quotidien nous ne ménageons aucun effort. Le président de la République a fait des propositions.
Souvenez-vous de ce qu’a dit lui-même Bernard Kouchner lors des conférences de presse qu’il a faites ici et auxquelles vous avez participé lorsqu’il a rencontré M. Abbas, et il y a encore quelques jours, lorsqu’il a reçu son homologue syrien. Tous les efforts de la diplomatie française sont mobilisés pour une reprise du processus de paix.

Qu’est-ce que signifie processus de paix ? Cela veut dire règlement de toutes ces questions-là. Seule une véritable dynamique permettra de les résoudre.

(Concernant le rapport sur les violations de l’armée israélienne à Gaza, la France va-t-elle voter ou non aujourd’hui ?)

A ma connaissance les discussions sont en cours à Genève au Conseil des droits de l’Homme. Vous savez que les recommandations du rapport de la mission Goldstone sont nombreuses. Elles s’adressent à la fois aux parties au conflit, mais aussi à divers instances des Nations unies. Ce sont des questions complexes, qui méritent un examen approfondi, notamment au plan juridique. Le Conseil des droits de l’Homme est l’enceinte appropriée pour effectuer ce travail. Nous souhaitons que le débat engagé entre les Etats membres du Conseil à Genève aboutisse. Nous sommes donc actuellement dans cette phase de travail. Vous pouvez imaginer que nous y contribuons avec l’ensemble des membres de manière active.

(Pour l’instant la France n’est pas d’accord pour un transfert au Conseil de sécurité de ce rapport ?)

Nous continuons à travailler à Genève et à nous concerter avec nos partenaires.

(Un autre Franco-palestinien est toujours en prison. Il s’agit de Salah Hammouri. Est-ce que la France continue de demander sa libération ? Il a été condamné à sept ans de prison. La Haute Cour israélienne a refusé de le libérer après quatre ans de prison. Sa mère a toujours demandé à être reçue à l’Elysée et cela lui a toujours été refusé. La France est seulement intervenue pour demander son transfert, mais pas sa libération. Est-ce que la France va demander sa libération ? Deuxièmement, est-ce que les rencontres entre Hubert Védrine et le représentant du Hamas ont été validées par le Quai d’Orsay ? Est-ce qu’il a joué un rôle dans l’arrivée de cette nouvelle cassette sur les preuves de vie de Gilad Shalit ?)

La mère de Salah Hammouri a été reçue à la présidence de la République et au Quai d’Orsay. Naturellement nous demandons la libération de Salah Hammouri. Nous l’avons déjà dit et si vous souhaitez que je le redise aujourd’hui, je le redis. Bien sûr.

Concernant M. Védrine, je n’ai pas d’information.

(Vous avez demandé sa libération pour quels motifs ?)

Nous avons demandé sa libération pour raison humanitaire.



Retourner à l'article Déclaration de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Étrangères et Européennes / Enregistrement vidéo de Gilad Shalit

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.