Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le 11 septembre plonge les sites djihadistes dans le chaos

MEMRI Middle East Media Research Institute

Al-Shura est également hors connexion. Le forum Ansar al-Mujahideen a été quelque temps inaccessible mais est revenu en ligne, fustigeant les « adorateurs de Satan » à l´origine de cette attaque coordonnée. Les autres forums semblent fonctionner normalement.

La réouverture du grand forum djihadiste Al-Ekhlaas : un leurre ?
 
L´offensive menée contre ces sites correspond à la mise en ligne d´une annonce informant du retour en ligne d´Al-Ekhlaas, l´un des plus grands forums djihadistes, fermé il y a un an. La déclaration a été publiée sur Al-Ekhlaas même par Al-Fajr, la société de distribution djihadiste qui s´occupe notamment des productions d´Al-Qaïda. Elle a été reprise par d´autres forums Internet, tels qu´Ansar Al-Mujahideen. La déclaration décrit le retour du forum comme « un cadeau de Ramadan du cheikh Oussama ben Laden. »

Le forum Al-Ekhlaas est en effet de nouveau en ligne, et contient une partie du contenu d´avant sa fermeture ; il reconnaît en outre les anciens mots de passe et noms d´utilisateurs. Les for ums sont toutefois d´accord pour estimer que ce forum a été ressuscité par une agence de renseignement dans le but de recueillir des informations sur ses utilisateurs. Les commentateurs ont en effet relevé des incohérences dans l´arabe employé par le nouvel Al-Ekhlaas, telles que des erreurs grammaticales de base ; certains notent en outre que son fournisseur d´accès Internet se trouve en Californie.

La société de distribution Al-Fajr affaiblie par la fermeture des deux plus grands forums
 
Habituellement, lorsque un faux communiqué d´Al-Fajr est mis en ligne, Al-Fajr envoie un démenti. [1] Le problème est qu´il est difficile d´entrer en contact avec Al-Fajr, qui n´envoie directement son produit qu´aux forums Al-Fallouja et Shumukh Al-Islam. (Il est possible que les assaillants de ces forums l´aient su. Si le nouveau Al-Ekhlaas est contrefait, il a probablement été lancé consécutivement à la fermeture des deux autres forums afin d´empêcher un démenti d´Al-Fajr). Un modérateur du forum Shabakat Al-Mujahideen al-Iliktroniyya affirme toutefois qu´il a reçu un message d´Al-Fajr par le biais d´un tiers, affirmant que le nouvel Al-Ekhlaas est un faux.

Al-Ekhlaas a réagi avec humeur à c es doutes, affirmant que c´étaient les « infidèles » qui s´en prenaient au forum. Mais pour le moment il semble que le forum soit en passe de perdre la bataille pour la crédibilité.

Avec ou sans Al-Ekhlaas, l´offensive contre les forums djihadistes peut jusqu´à présent être considérée comme un succès. Si Al-Qaïda avait l´intention de publier un communiqué ce 11 septembre 2009, la distribution en aura été bloquée, au moins temporairement. Plus important encore, si les forums Al-Falluja et Shumukh Al-Islam restent fermés, Al-Fajr sera ´débusquée´ : il lui faudra chercher d´autres ouvertures et ce faisant, risquera d´être localisée et identifiée. Mais il n´est pas rare que ces forums se retrouvent temporairement fermés ; il reste à voir si cette fois l´interruption sera de longue durée.


[1] Pour un exemple, voir sur le JTTM du MEMRI : « Fake Communique Roils Jihadi Online Media », 25 juin 2009.
 



Retourner à l'article Le 11 septembre plonge les sites djihadistes dans le chaos

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.