Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les Etats-Unis à Netanyahu : Engagez-vous à geler la colonisation pour un an

Au cours de sa visite en Israël, la semaine dernière, George Mitchell a rencontré MM. Netanyahu et Barak et a évoqué avec eux cet engagement par écrit. Lors de ces entretiens, il a soutenu que les pays arabes refuseront d’effectuer des gestes de bonne volonté envers Israël tant qu’ils n’auront pas la certitude qu’Israël gèlera la construction dans les colonies.

Un haut responsable politique israélien a indiqué que MM. Netanyahu et Barak n’ont pas rejeté cette demande d’engagement écrit, mais qu’ils ont exprimé leurs réserves sur plusieurs points :

La durée du gel : George Mitchell a demandé un gel de la construction dans les colonies pendant au moins un an, alors qu’Israël accepterait un gel de six mois tout au plus ;

Ce qui se passera après le gel : les Américains n’ont pas encore donné de réponse claire à ce sujet ; Israël, de son côté, souhaite que Washington s’engage à mettre en place de nouvelles ententes sur la construction une fois la période de gel terminée, à l’instar des ententes Bush-Olmert ;

Le sort des 2 500 logements qui sont en cours de construction : Israël souhaite achever la construction de tous ces logements alors que George Mitchell aimerait voir leur nombre réduit au minimum.

Dans les prochaines semaines, Israël et les Etats-Unis poursuivront leurs négociations sur un engagement écrit. Le 26 août, le Premier ministre Netanyahu devrait rencontrer George Mitchell à Londres pour une nouvelle session de pourparlers. Un haut responsable israélien estime que les deux camps parviendront à l’issu de cette rencontre à des ententes concernant les colonies. Liberman à Rajar : Nous prendrons la meilleure décision possible ; les habitants : Avant que le village soit divisé, il faudra nous passer sur le corps / Eli Ashkenazi – Haaretz

Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, a effectué hier une visite dans le village de Rajar, et a réagi aux informations selon lesquelles il envisage de présenter dans les prochaines semaines un nouveau plan pour résoudre le problème du tracé de la frontière internationale israélo-libanaise. « Nous nous efforcerons de prendre les meilleures décisions qui soient (…) De nombreuse cartes existent, israéliennes ou autres, mais il faut comprendre que nos préoccupations sont prioritairement des questions de sécurité et humanitaires ». Et d’ajouter : « Pour l’heure, il n’y a pas d’accord. Rajar est sous souveraineté israélienne. Ses habitants sont israéliens ».

Najib Hatib, porte-parole de la mairie de Rajar, a révélé que lors d’une rencontre fermée entre le ministre des Affaires étrangères et les dignitaires du village, ceux-ci lui ont fait part de leur vive opposition à la division du village. « Avant de pouvoir diviser ce village, il faudra nous passer sur le corps. On ne peut ériger une clôture en son milieu et on ne peut séparer entre mon père et moi », s’est-il indigné.



Retourner à l'article Les Etats-Unis à Netanyahu : Engagez-vous à geler la colonisation pour un an

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.