Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Netanyahu estime que les Américains n’ont pas de plan

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

En effet, ces derniers jours, Netanyahu a émis de forts doutes quant aux chances que l’administration américaine parvienne à obtenir des gestes envers Israël de la part des pays arabes, comme par exemple la possibilité pour les avions israéliens de traverser les espaces aériens arabes. Netanyahu craint que le plan américain ne soit pas réalisable et que tout ce que les Américains cherchent soit de « se chamailler » avec lui. « Disposent-ils réellement d’un plan, avec un début et une fin ? Où veulent-ils en arriver ? » s’est-il interrogé lors de l’entretien avec les membres de la Chambre des représentants.

Toutefois, il semblerait que l’administration américaine suive un plan conçu d’avance qui, à en croire les déclarations américaines, a bien un début et une fin. Un responsable proche des contacts entre Israël et l’émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, soutient que les Etats-Unis rejettent la condition israélienne préalable à l’ouverture des négociations, celle de la reconnaissance du caractère juif d’Israël. Lors de leur entretien fixé pour la semaine prochaine, Mitchell devrait souligner au Premier ministre Netanyahu que les Etats-Unis n’obtiendront des gestes de normalisation envers Israël de la part des pays arabes que si Israël procède tout d’abord à un gel de la colonisation (…)

Hier, lors de son entretien avec Mitchell, à Londres, Barak a promis à ce dernier qu’Israël démantèlerait 23 colonies sauvages « en l’espace de plusieurs semaines ou de mois, pas d’années ». Mitchell a quant à lui réitéré la position américaine, selon laquelle il faut démanteler toutes les colonies illégales (sauvages) dont le nombre, selon les données de l’ONU, dépasserait celui qu’a présenté Barak. Pour sa part, Barak s’est engagé que tant qu’il resterait à son poste de ministre de la Défense, Israël ne construirait pas dans les colonies hormis ce qui relève de la croissance naturelle, mais Mitchell lui a répondu que l’administration américaine s’attend à un gel total de toute construction dans les colonies. « Dans cet entretien, nous avons marqué un avancement », a déclaré Barak à l’issue de la rencontre, avant d’ajouter qu’ « il reste quand-même du chemin à fa ! ire ». « Nous préparons le terrain pour le lancement d’une grande initiative de paix », a-t-il enfin annoncé.

Mitchell devrait revenir dans la région la semaine prochaine pour s’entretenir avec le Premier ministre Netanyahu et avec le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmud Abbas. Il leur exposera les principes de l’initiative de paix globale que les Etats-Unis envisagent de lancer, initiative qui prévoit l’ouverture de négociations israélo-syriennes et israélo-libanaises parallèlement au volet israélo-palestinien.

En effet, lors de sa visite en Israël la semaine prochaine, Mitchell devrait s’entretenir avec Netanyahu non seulement de la question palestinienne mais également de la reprise des canaux syrien et libanais. Hier, Barak et Mitchell ont convenu que les efforts de relancer ces négociations se feront dans le cadre d’une conférence internationale.



Retourner à l'article Netanyahu estime que les Américains n’ont pas de plan

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.