Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Al-Gamaa Al-Islamiyya : Les Accords de Camp David sont valides selon la Charia

MEMRI Middle East Media Research Institute

En révisant intégralement leurs positions, les leaders d´Al-Gama´a Al-Islamiyya, emprisonnés en Egypte, se sont engagés à renoncer à la violence, ont demandé pardon pour les crimes passés et ont entrepris d´ériger une nouvelle idéologie prônant la coexistence pacifique. (1)

Ci-dessous des extraits de la déclaration du fondateur et mufti du mouvement, Najeh Ibrahim, mise en ligne sur le sire Islam on Line : (2)

Le mufti : les Accords de paix avec Israël sont valides selon la Charia

Le mufti du mouvement, Najeh Ibrahim, qui purge une peine de 25 ans de prison pour avoir collaboré à l´assassinat du président égyptien Anouar Sadate, a confié à Islamonline.net que le traité de paix israélo-égyptien était valide selon la loi religieuse islamique. Se référant au précédent que représente le traité de Hudaybiyya, (3) Ibrahim soutient que « la Charia autorise les accords et les relations pacifiques, que ce soit entre musulmans ou entre musulmans d´une part, juifs, chrétiens ou membres de tout autre groupe ethnique de l´autre, si ces relations servent les intérêts des pays islamiques. » Il ajoute que les affirmations selon lesquelles la paix avec les Juifs est interdite, émises par plusieurs jeunes dirigeants du mouvement dans les années 1970 jusqu´à ce jour, entrent en contradiction flagrante avec la Charia.

La reconnaissance de l´Etat d´Israël : Une concession pragmatique provisoire

Ibrahim poursuit : « Malgré les nombreux défauts des Accords de Camp David, c´était la meilleure option de l´Egypte à l´époque, d´autant plus que la situation intérieure, régionale et internationale de l´Egypte présageaient la poursuite du conflit militaire avec Israël. »

Il ajoute : « L´Egypte n´a pas la capacité militaire, politique ou économique de libérer la Palestine, et ne s´y est même pas essayée dans aucune de ses guerres (…) – dont l´objectif était de répondre à ses propres intérêts politiques, militaires et économiques. » Ibrahim souligne toutefois que « si l´occupation israélienne de la Palestine était illégitime au niveau religieux, elle faisait partie de la réalité ». Et de préciser : « Faire face à cette réalité en reconnaissant Israël comme Etat [souverain] ne signifie pas lui accorder la légitimité religieuse. »

Ibrahim justifie sa position par des considérations historiques : Pendant les croisades, deux dirigeants musulman, Salah Al-Din Al-Ayoubi, l´un des plus grands rois musulmans de l´époque, et Nour Al-Din Mahmoud, ont signé des traités de paix et des trêves (hudna) avec les Croisés. Il rappelle que « nulle autorité religieuse ne s´était opposée à ces accords, sauf pour dire qu´ils sanctionnaient l´occupation de terres musulmanes par les Croisés (…) Il s´agissait toutefois d´un compromis provisoire, dicté par les intérêts et l´équilibre des pouvoirs. »

Les adversaires des Accords de Camp David n´avaient rien de mieux à proposer

Ibrahim affirme aussi qu´aucun des pays arabes qui s´est opposé à Camp David, notamment l´Irak ou la Syrie, « n´a proposé de meilleure alternative politique ou militaire, et aucun d´eux n´a rien accompli d´aussi remarquable que Camp David, avec tous ses défauts. »


[1] Voir MEMRI Inquiry & Analysis No. 309, « The Al-Gama´a Al-Islamiyya Cessation of Violence : An Ideological Reversal, » de Y. Carmon, Y. Feldner et D. Lav, 22 décembre 2006 : http://memri.org/bin/articles.cgi?P....

[2] www.islamonline.net, 27 mars 2009. Ibrahim a fait des déclarations similaires pour le site de Gama´a Al-Islamiyya, www.egyig.com, soulignant qu´il exprimait son avis personnel et non la position officielle du mouvement.

[3] La trêve de Hudaybiyya, signée en 628 entre le prophète Mahomet et ses adversaires de la Mecque, la tribu polythéiste quraychite, portait s ur une durée de dix ans. Elle a été signée par le Prophète quand ce dernier s´est aperçu que ses forces étaient inférieures à celles de ses adversaires. Deux ans après la signature de l´accord, Mahomet captura la Mecque.



Retourner à l'article Al-Gamaa Al-Islamiyya : Les Accords de Camp David sont valides selon la Charia

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.