Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

« Durban II » : 3 ONG prives de confrence pour « comportement inacceptable »

AFP

La mesure frappe plus particulièrement l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui a mené des « efforts orchestrés pour perturber la conférence », a dénoncé Rupert Colville, porte-parole du Haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme.

Un total de 229 membres des trois ONG s’étaient accrédités pour la Conférence qui se tient au Palais des Nations à Genève, mais ils n’ont été que 64 à retirer effectivement leur badge auprès des services de l’ONU, a précisé le Haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme dans un communiqué.

Lundi dernier, le président de l’UEJF, Raphaël Haddad, coiffé d’une perruque bariolée de clown, s’était élancé vers la tribune où s’apprêtait à prendre la parole le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Il avait alors lancé un nez rouge de clown dans sa direction en lui criant « raciste ! raciste ! ». Il avait été expulsé de la salle par les gardes de l’ONU, avec au moins deux autres militants de l’UEJF qui avaient manifesté de la même façon dans les tribunes.

Le chef de l’Etat iranien avait alors demandé à l’assistance de « pardonner (aux manifestants), car ils sont mal informés ». Quelques minutes plus tard, il qualifiait Israël d’Etat « raciste », provoquant la sortie des ambassadeurs de l’Union européenne présents et un tollé international.

Dès le lendemain, plusieurs dizaines de militants de l’UEJF s’étaient rassemblés dans un hall du Palais des Nations pour y manifester leur opposition à la tenue de la conférence. M. Haddad, qui était parvenu à pénétrer au Palais des Nations en dépit du retrait de son accréditation, était à leur tête et avait été à nouveau expulsé manu militari.

L’ONG française Coexist (22 militants enregistrés pour la conférence, 21 badges effectivement attribués), associée à l’UEJF dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, a également été interdite d’accès au Palais des Nations jusqu’à la fin de « Durban ».

Enfin, l’organisation iranienne négationniste Neda Institute for Political and Scientific Research (13 militants enregistrés, 12 badges attribués) a été retirée de la liste des ONG accréditées.


Trois organisations, dont l’UEJF exclues de Durban II
The Canadian Press

GENEVE — Trois organisations, dont l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), ont été exclues de la conférence des Nations unies sur le racisme en raison de leur comportement jugé inacceptable lors du discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad lundi, a annoncé jeudi l’ONU.

Outre l’UEJF, l’organisation Coexist et l’institut iranien Neda pour la recherche politique et scientifique, se sont vu retirer leurs accréditations à la conférence dite « Durban II » à Genève, a annoncé Rupert Colville, porte-parole du Commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme.

Selon son site Internet, « Coexist a été créé en 2004 par l’UEJF et les clubs Convergences » et « est aujourd’hui mis en place par l’UEJF et SOS Racisme ».
L’UEJF et Coexist ont perturbé le discours de Mahmoud Ahmadinejad, tandis que l’institut Neda a distribué des tracts pro-iraniens incendiaires aux participants à la conférence, a précisé Rupert Colville.

Mahmoud Ahmadinejad a qualifié lundi Israël de « gouvernement raciste », déclenchant des incidents dans la salle de conférence, et une vague de condamnations dans le monde.


COMMUNIQUE DE PRESSE

LE CRIF SOLIDAIRE DE L’UEJF, EXPULSEE DE DURBAN II

Le CRIF apprend que l’UEJF s’est vue retirer, le 23 avril 2009, son accréditation pour la conférence « Durban II » à Genève.

Le CRIF affirme sa solidarité avec l’UEJF et la félicite de ses actions dignes et courageuses qui ont permis de mettre en évidence la mascarade qu’a représenté la présence de Mahmoud Ahmadinejad à cette conférence de l’ONU contre le racisme.



Retourner à l'article « Durban II » : 3 ONG prives de confrence pour « comportement inacceptable »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.