Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le journalisme en question

Par Ivan Rioufol

Dernière démonstration : leur « déchaînement de haine » contre le pape, dénoncé en ces termes,hier, par le cardinal Vingt-Trois. Occultation, déformation, désinformation, demeurent d’efficaces procédés. Alain Finkielkraut vise juste quand il dit : « Le journalisme n’est peut-être plus un métier, mais est en train de devenir une idéologie » (1).

C’est sur le thème : « Peut-on faire confiance aux médias ? » que je participerai, vendredi à Pérouse (Italie) à un débat organisé par le Festival International du Journalisme (1er-5 avril), qui regroupe au total plus de 200 participants. A cette occasion, le traitement de l’affaire Mohammed al-Doura, occultée par la majorité des médias français (mais la chaîne publique allemande ARD y a consacré récemment un reportage), sera examiné. En juin dernier, la profession avait signé un texte de soutien àCharles Enderlin, correspondant de France 2 à Jérusalem, accusé par Philippe Karsenty d’avoir faussement désigné l’armée israélienne comme responsable de la mort du jeune palestinien dans les bras de son père. Aucune contre-enquête n’a jamais été menée par les médias, malgré les doutes sérieux sur le déroulement de cette scène filmée, érigée en symbole de la deuxième intifada.


(1) Cité par Jean Robin dans son livre sur Alain Finkielkraut (La position du missionnaire, Editions Tatamis)



Retourner à l'article Le journalisme en question

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.