Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les Américains refusent des garanties à Arafat

Amir Rapoport - Maariv

La demande du président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat d’une garantie Américaine qu’Israël ne fera pas de lui une cible comme il a fait pour le Scheik Yassin a été dénié.

La demande avait été faite après des remarques du Chef d’Etat-Major , le général Moshe Ya’alon et d’autres officiels israéliens seniors que le destin de Yassin pourrait être partagé par d’autres chefs terroristes. Le message a été clairement répercuté haut et fort dans le bureau de Yasser Arafat (des preuves du vieil adage Taludic pour qui « le chapeau brûle sur la tête du voleur »). En craignant un destin semblable, le Président de l’Autorité Palestinienne a publié une demande discrète via la C.I.A., mais a été repoussé.

La menace du Chef d’Etat-Major dans les sens où les cibles pour l’élimination pourraient inclure Arafat et le Chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, fait partie de la politique d’Israël de manquer de précision délibérément, conçue pour promouvoir la crainte et l’incertitude parmi les chefs terroristes. Dans la structure de cette politique, Israël n’a pas l’intention de spécifier quels chefs terroristes sont visés pour l’élimination future, à l’exception du successeur de Yassin, qui a déjà été officiellement pointé par Israël comme vivant en sursis.

Les hommes d’Arafat prennent au sérieux cette politique. Au cours de la semaine les mesures de sécurité pour la protection d’Arafat dans le Muqata à Ramallah ont été renforcées. En craignant que ces mesures soient inadéquates, les Palestiniens ont demandé l’aide de la C.I.A. pour intervenir dans la protection d’Arafat. Simultanément, les Palestiniens ont aussi par d’autres canaux fait une demande d’aide aux Etats-Unis. Selon des sources américaines, les Etats-Unis ont refusé de donner une certitude aux hommes d’Arafat qu’Israël ne l’éliminerait pas aussi.

Israël a menacé de bannir Arafat dans le passé et a même projeté de l’assassiner pendant la Guerre du Liban en 1982. L’assassinat a été annulé quand les officiels américains sont intervenus pour défendre le chef Palestinien.

Israël pense que les commentaires faits par le Chef d’Etat-Major ont aussi déclenché des soucis dans la direction du Hezbollah.

L’évaluation est que les membres de l’organisation ont commencé à considérer la possibilité qu’Israël essayera de tuer leur chef Hassan Nasrallah, en cas d’escalade à la frontière libanaise. Malgré les soucis à Ramallah et à Beyrouth, des sources de Maariv indiquent qu’à cette étape, aucune décision n’a été adoptée pour éliminer Nasrallah ou Arafat. D’autre part, des efforts intensifs pour éliminer les chefs du Hamas sont de route. Rantisi et ses camarades dans la Bande de Gaza ont réussi à survivre jusqu’à présent principalement pour être entré dans la clandestinité, ou en s’assurant qu’ils soient invariablement entourés par des civils otages.



Retourner à l'article Les Américains refusent des garanties à Arafat

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.