Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Combattre le terrorisme ?

Cette condamnation implique que la communauté internationale se met, pour juger cet acte, sur le plan du droit pénal et non du droit de la guerre et que cette même communauté estime que le terrorisme en général et celui perpétré par le Hamas en particulier est un crime de droit commun et non un acte de guerre. Le Cheikh Yassin était le fondateur et le leader du Hamas dont le but avoué est la destruction de l’Etat d’Israël et l’élimination de tous ses habitants. Depuis septembre 2000, il a personnellement commandité et approuvé 425 attentats commis par le Hamas dans lesquels 377 personnes ont été tuées et 2076 blessées.

Si on se place sur le plan du droit de la guerre, l’élimination du Cheikh Yassin, chef d’une organisation terroriste dûment répertoriée, en tous cas par les Etats-Unis et par l’Union européenne, est un acte non répréhensible. En effet, le droit de la guerre moderne admet l’élimination de commandants militaires ennemis.

La Communauté européenne qui, suite aux attentats terroristes de Madrid, veut déclarer la guerre au terrorisme et tente de mettre en place une réponse adéquate à cette menace devra avant de le combattre s’attacher à le définir. Si le terrorisme relève du droit pénal, la guerre contre le terrorisme est-elle possible ? Ou faudra-t-il attendre la mort de 58.000 citoyens européens, l’équivalent des 956 victimes israéliennes à l’échelle de l’Europe des Quinze.



Retourner à l'article Combattre le terrorisme ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.