Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

8e Jour de la campagne de la bande de Gaza : Bush autorise les opérations au sol israéliennes, il a tenu au courant Obama

DEBKA - adaptation française de desinfos

Dans son intervention radiophonique hebdomadaire - avancée d’une journée, le président américain s’est exprimé avec une fermeté exceptionnelle : « Un cessez-le-feu unilatéral qui mène à des attaques à la roquette sur Israël n’est pas acceptable », a-t-il dit. »Cette récente flambée de violence a été lancée par le Hamas - le groupe terroriste palestinien soutenu par l’Iran et la Syrie qui appelle à la destruction d’Israël.« Il a noté que »le Hamas s’est emparé de la bande de Gaza par un coup d’état et a régulièrement violé le cessez-le-feu négocié par l’Égypte ..." et il a ensuite défini le point de sortie pour Israël de l’opération militaire :
« Les promesses du Hamas ne suffiront pas », a-t-il dit. Il doit y avoir « des mécanismes de suivi mis en place pour faire en sorte que la contrebande d’armes pour les groupes terroristes dans la bande de Gaza prenne fin. »

Cela laisse à Israël la possibilité de maintenir ses activités militaires contre le Hamas jusqu’à ce que un tel mécanisme ait été installé. Il a implicitement critiqué l’Égypte pour ne pas avoir le contrôle de la contrebande de roquettes et autres munitions par l’intermédiaire de son territoire.

Dans son intervention radiophonique, le Président Bush a noté que le Président élu, Barak Obama est tenu au courant des derniers développements. Avec un peu plus de deux semaines au pouvoir, l’administration Bush se prépare à remettre le problème à son successeur.
Les sources militaires de DEBKA ont noté 9 points sur l’imminence d’une incursion israélienne :

1. Les trois décideurs d’Israël, le Premier ministre, le ministre de la Défense Ehud Barak et le ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, se sont rencontrés vendredi 2 décembre et ont décidé « de maintenir la pression militaire sur le Hamas" - une décision qui donne à Tsahal les mains libres.

2. La conduite du Hamas. Vendredi : Après que 9 roquettes Grad et Katioucha ont été tirées contre Ashkelon, détruisant deux bâtiments et blessant cinq Israéliens, le rythme a ralenti à 40 lancements pour l’ensemble de la journée - la moitié de la moyenne journalière de la semaine. Les terroristes palestiniens ont manifestement préservé les stocks pour un grand point culminant lorsque les chars israéliens et l’infanterie blindée pénétreront dans la bande de Gaza.

3. Les menaces du Hamas sont montées d’un nouveau cran : Khaled Meshaal basé à Damas, qui est dans la clandestinité, a mis en garde Israël (dans un discours enregistré) d’un « noir destin » si elle envahissait la bande de Gaza, y compris plus de soldats israéliens enlevés. Sous-jacent à ses paroles a été la menace d’une action de guérilla derrière les lignes israéliennes pour enlever des otages.

4. Les frappes aériennes israéliennes contre les maisons vides de dirigeants du Hamas ont continué tôt samedi après que 45 aient été détruites jeudi et vendredi. Leur objectif est de démoraliser l’échelon de commandement du Hamas et de briser sa volonté de lutte.

5. L’aile militaire du Hamas a indiqué avoir contrecarré les forces spéciales Israéliennes « tentative de pénétrer dans les camps de réfugiés de Sejaya dans la ville de Gaza tôt samedi. Il s’agit de la troisième affirmation en trois jours. Le porte-parole de Tsahal a nié avoir connaissance de l’incident.

6. Des sources militaires de DEBKA rapportent des désertions en masse des adolescents qui forment l’épine dorsale du Hamas et la lutte contre les classements. Ils retournent à la maison de leurs parents.

7. Des premiers signes que les anciens agents de sécurité palestiniens non affiliés au Hamas se réunissent pour prendre le contrôle des quartiers de Gaza où le Hamas en majorité s’est effondré.

L’aviation israélienne a largué des tracts à partir de vendredi soir conseillant aux personnes vivant dans le nord et l’est des quartiers de la ville de Gaza de quitter leurs foyers. Le mépris de cette directive de couvre-feu entraînant le risque d’être abattu.

8. Le Caire a transmis une demande urgente aux dirigeants du Hamas à Damas de faire connaître leurs conditions d’un cessez-le-feu.

9. L’arrivée d’urgence à Damas du président du Conseil de sécurité nationale de l’Iran et le négociateur nucléaire Saïd Jalili pour des entretiens avec le président syrien Bashar Assad et les dirigeants du Hamas et du Jihad Islamique.

Bush a eu des conversations avec les dirigeants palestiniens, égyptiens, jordaniens et saoudiens ainsi qu’avec Olmert. Il a dit qu’il était préoccupé par la situation humanitaire dans la bande de Gaza et a noté que "des terroristes du Hamas se sont souvent dissimulés dans la population civile ce qui expose les Palestiniens innocents à des gros risques ».



Retourner à l'article 8e Jour de la campagne de la bande de Gaza : Bush autorise les opérations au sol israéliennes, il a tenu au courant Obama

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.