Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Sharon appelle au référendum à propos du retrait de la Bande de Gaza

Gil Hoffman - Jerusalem Post

« Je pense que c’est une bonne idée, » a dit Sharon aux journalistes dans la cafétéria de la Knesset. « Je ne l’exclus pas et vais examiner l’idée. Il est important de mesurer l’avis du public. »

Les députés Gilad Erdan, Michel Eitan et Ayoub Kara vont soumettre une loi pour appeler à un référendum. Erdan s’est félicité de l’approbation de Sharon. Il a dit que si un référendum avait lieu, il désirerait faire campagne contre le plan de Sharon à travers le pays.

Les députés ont appelé au référendum pour empêcher Sharon de décider unilatéralement de mettre en oeuvre son plan, mais en effet Sharon pourrait employer le référendum pour résister aux appels pour présenter le plan à un vote du groupe parlementaire et du comité central du Likoud.

Sharon a dit que l’impasse diplomatique actuelle est grave et que donc il estime qu’il doit remplir le vide en prenant des mesures pour améliorer la sécurité d’Israël. Il a dit que ses plans diplomatiques n’ont aucun rapport avec les enquêtes contre lui.

« Il n’y a aucun rapport du tout, » a dit Sharon. « [Le plan] n’est pas dus [aux enquêtes], c’est indépendant d’elles. »

Parlant de l’accord de Genève et du plan Saoudien, Sharon a dit que son plan est la meilleure des alternatives.

« Ce n’est jamais un choix entre bon et mauvais, » a dit Sharon. « C’est un choix entre mauvais et même plus mauvais. Vous devez toujours regarder ce qui est le plus dangereux. »

Sharon a dit qu’il ne regrette pas ses déclarations avant l’élection de l’année dernière qu’un retrait unilatéral serait dangereux. Il a dit qu’il doit agir sur la base de la situation actuelle.

« Je n’ai pas le luxe qu’ont les ministres d’être capables de rejoindre le choeur des déclarations. Je dois regarder ce qui est bon pour le pays pendant les quelques prochaines années. »

Sharon a dit qu’il rencontrerait ses ministres individuellement la semaine prochaine pour leur parler du plan.

Son chef de cabinet Dov Weisglass a rencontré mercredi son homologue palestinien Hassan Abu-Libdeh, ont annoncé les sources de médias, pour ouvrir la voie au sommet projeté la semaine prochaine entre Sharon et le Premier ministre palestinien Ahmed Qurei.

Sharon a rejeté l’offre du leader de l’opposition Shimon Peres de fournir un filet de sécurité pour faire passer son plan si des partis de droite quittaient la coalition.

« Les Gouvernements traitent naturellement avec beaucoup de questions et non juste de la diplomatie, » a dit Sharon. « Nous ne pouvons pas travailler pour obtenir de l’appui sur la base d’une seule question . Nous ne pouvons pas dépendre d’un appui extérieur. »

Peres a dit à Galei Tsahal qu’il croit qu’un filet de sécurité est la meilleure option, notant que les Travaillistes sous sa direction avaient aidé l’ancien Premier ministre Menachem Begin à faire passé l’approbation de se retirer du Sinaï.



Retourner à l'article Sharon appelle au référendum à propos du retrait de la Bande de Gaza

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.