Nouvel accrochage près du terminal de Nahal Oz à Gaza

GAZA/DOUBAÏ (Reuters)

mercredi 16 avril 2008

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.desinfos.com/

Trois soldats israéliens et quatre combattants terroristes du Hamas ont été tués mercredi dans un accrochage près du terminal de Nahal Oz, par où transite le fioul acheté par l’Union européenne pour la bande de Gaza, rapportent la chaîne Al Djazira et des sources palestiniennes.


Les livraisons de carburant vers le territoire, qui devaient reprendre dans la journée après une interruption d’une semaine, sont toujours bloquées pour des raisons de sécurité, ont fait savoir des responsables palestiniens et européens.

Des soldats, épaulés par des hélicoptères, ont tué les quatre activistes du Hamas dans des affrontements à l’est de la ville de Gaza, à quelques centaines de mètres du terminal, a indiqué le mouvement islamiste.

Selon Al Djazira, qui ne fournit aucun détail, trois soldats israéliens ont également été tués et cinq autres blessés dans la fusillade.

Israël a interrompu mercredi dernier les livraisons de carburant à la bande de Gaza en réaction à l’attaque qui a tué deux civils israéliens au même point de passage de Nahal Oz.

Le ministère israélien de la Défense avait promis que ces livraisons reprendraient dans la journée, mais l’entreprise israélienne fournissant le carburant a informé ses interlocuteurs européens et palestiniens qu’elles ne pourraient pas être rétablies comme prévu, pour des questions de sécurité.

Un responsable de la société Dor Alon a déclaré que cette décision faisait suite à des instructions du ministère de la Défense.

Israël accuse le Hamas de bloquer à dessein la livraison de carburant à la bande de Gaza afin de provoquer une crise qui contraindra l’Etat juif à assouplir les restrictions imposées au territoire depuis que le mouvement islamiste s’en est emparé par la force en juin dernier.

Gaza avait déjà subi une série de pannes de courant en janvier après une interruption similaire des livraisons de carburant par Israël.

Selon Kanan Abaid, vice-président de l’Autorité palestinienne de l’énergie à Gaza, la centrale électrique du territoire devra fermer totalement samedi si aucune livraison n’est effectuée d’ici là.

Des restrictions vont être dès maintenant imposées à certains quartiers pour conserver quelques réserves.

La fermeture complète de la centrale affectera principalement les habitants de la ville de Gaza et ses environs, qui abritent au total 800.000 habitants.

Un responsable de l’Union européenne a dit ne pas savoir quand pourraient reprendre des livraisons mais il a averti : « Nous ne pourrons certainement pas dépasser le week-end. »


Nidal al Moughrabi, Adam Entous, Richard Meares, version française Jean-Stéphane Brosse


La revue des infos

Mots-clés

Accueil