Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

No Comment !

mercredi 16 avril 2008

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.desinfos.com/

(Au sujet de l’ancien président Jimmy Carter, le ministre s’est prononcé plusieurs fois sur l’intérêt de dialoguer avec le Hamas. Il a dit à plusieurs reprises qu’il faudrait le faire à un moment donné. Est-ce que vous soutenez la démarche du président américain et par ailleurs est-ce que vous avez une réaction au refus d’Israël de le laisser aller à Gaza ?)


Je n’ai pas à commenter le déplacement de M. Carter qui agit à titre personnel. Notre position vis-à-vis du Hamas, vous la connaissez, le ministre s’est encore exprimé à ce sujet la semaine dernière. Le Hamas est inscrit sur la liste des organisations terroristes. Il y a des conditions posées pour que le dialogue puisse être établi avec lui. Et surtout, comme l’a dit le ministre, le dialogue avec le Hamas relève de la décision des autorités palestiniennes. C’est à elles de juger à quel moment ce dialogue peut avoir lieu.

(Vous parlez du président Abbas ?)

Je parle du président de l’Autorité palestinienne bien sûr.

(A l’occasion de la Présidence française, lancerez-vous une quelconque initiative pour convaincre les Européens de s’ouvrir au Hamas ?)

La Présidence française débute le premier juillet 2008, nous avons encore un peu de temps jusque-là. Nous verrons ce que nous ferons, en concertation avec nos partenaires européens.

(Concernant la situation économique et sociale à Gaza, avez-vous un commentaire ? Jusqu’à quand laissera-t-on la situation pourrir de cette manière ? Il y a même des catastrophes écologiques maintenant là-bas ?)

Nous savons tout cela et nous faisons tout ce que nous pouvons pour mettre fin à cette situation. Comme l’a dit le président de la République lors de la Conférence de Paris, comme l’a dit le ministre, le Processus de paix concerne aussi Gaza. Gaza sera également partie de la solution.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil