Forum de Doha : Le député israélien Ahmed Tibi se présente en tant que représentant de la « Palestine »

Infolive.tv

mardi 15 avril 2008

Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.desinfos.com/

Le député israélien Ahmed Tibi, chef de la Liste Arabe Unie à la Knesset, était présent hier à l’ouverture de la conférence sur le Développement et le Libre Echange, qui se tenait hier à Doha, au Qatar. Le Député Arabe Israélien a cependant une nouvelle fois déclenché la colère et l’exaspération des parlementaires israéliens en se présentant en tant que chef de file de la délégation Palestinienne.


La délégation israélienne, emmenée par la ministre des Affaires Etrangères Tsipi Livni, comptait 23 membres présents à Doha. La délégation Palestinienne, emmenée elle par le député israélien Ahmed Tibi, comprenait 6 représentants officiels.

Mr Tibi a par la suite défendu sa position en affirmant que « les invitations pour cette conférence avaient été envoyées sur une base individuelle, et non nationale ».

Lors de l’allocution de Mme Tsipi Livni, Ahmed Tibi a par ailleurs interrompu la chef de la diplomatie israélienne en affirmant qu’Israël était « un état pratiquant l’apartheid », et « un état non-démocratique ».

La ministre israélienne a répondu à cette question depuis le podium de la conférence, en déclarant :

« Le fait même que vous soyiez un membre du Parlement israélien, le fait même que représentiez 20% de la population israélienne, que vous soyiez ici et que vous puissiez dire tout ce qu’il vous plaît, ceci est la preuve même qu’Israël est un état démocratique ».

Les propos du député Ahmed Tibi ont provoqué l’outrage des parlementaires israéliens.

Le Vice-ministre des Affaires Etrangères, Majalli Whbee (Kadima), a déclaré « qu’il était peut-être temps pour Ahmed Tibi de décider quel pays il souhaiter représenter. Mr Tibi ne peut peut pas être membre du Parlement d’un pays et en représenter un autre lors des conventions internationales ».


La revue des infos

Mots-clés

Accueil