Le film de la semaine : « Beaufort »

news.yahoo

lundi 24 mars 2008

Beaufort", fiction sur le retrait israélien d’une position symbolique au Liban-sud en 2000, de Joseph Cedar (Israël, Etats-Unis, 2H00) avec Oshri Cohen, Alon Abutbul, Itay Tiran, Eli Eltonyo, Ohad Knoller, Itay Turgeman. Couronné d’un Ours d’argent du meilleur réalisateur en 2007 à Berlin et nommé à l’Oscar du meilleur film étranger,


«  »Beaufort" raconte avec intensité le retrait israélien d’une position symbolique au Liban-sud en 2000. Le camp retranché d’une unité de l’armée israélienne chargée de protéger les ruines d’une forteresse du XIIe siècle est le cadre de cet oppressant huis clos qui sort mercredi dans les salles en France.

En ce mois de mai 2000, Liraz, jeune commandant de l’unité, joué par Oshri Cohen, attend avec ses hommes l’ordre de quitter sa position stratégique et de détruire le camp.

Les journées sont rythmées par les obus de mortiers et les missiles lancés par le Hezbollah, invisible dans la plaine de la Bekaa, rendant encore plus insupportables les pertes humaines alors que l’ordre de départ approche, après 18 ans d’occupation israélienne du fort.

Joseph Cedar a passé neuf mois au Liban pendant son service militaire de 1987 à 1989. Le climat d’attente désespérante d’un ennemi invisible de « Beaufort » rappelle celui du roman « Le désert des Tartares » publié en 1940 par Dino Buzzati et l’absurdité du conflit apparaît avec force au fil de l’histoire.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil