Shimon Pérès : l’Iran veut prendre le contrôle du Proche-Orient par « le colonialisme religieux »

AP

mercredi 12 mars 2008

« L’Iran essaie de prendre le contrôle du Proche-Orient. Il veut faire du colonialisme religieux ; une hégémonie que les pays arabes n’aiment pas du tout », a souligné mercredi le président israélien Shimon Pérès en dénonçant l’utilisation de l’argent du pétrole.


« Ces pays ont peur de l’Iran et du Hamas encore davantage que nous », a-t-il dit sur Europe-1 avant d’ajouter : « l’Iran a deux espèces de métastases, deux succursales : c’est le Hezbollah (libanais) et le Hamas. Téhéran veut prendre le contrôle de la Syrie ».

« C’est là qu’ils investissent tout leur argent, l’argent qu’ils tirent du pétrole. En fait, le pétrole est le plus grand ennemi aujourd’hui. Outre la pollution, le pétrole finance le terrorisme, du Venezuela jusqu’à l’Iran », a estimé Shimon Pérès au troisième jour de sa visite d’Etat en France.

L’Etat hébreu, a-t-il ajouté, entend développer des énergies alternatives : « Nous avons le soleil. Et je préfère le soleil aux pays pétroliers. Le soleil est éternel et le soleil n’est pas membre de la Ligue arabe », a ironisé le président israélien.


Les textes

Mots-clés

Accueil