Un expert balistique estime « sérieuse » la possibilité d’une « mise en scène » de la « mort » de Mohamed al-Dura

Par Véronique Chemla pour Guysen International News

jeudi 28 février 2008

Voir en ligne : lire l’article sur : http://www.guysen.com/

« Si Jamal et Mohamed al-Dura ont été atteints par balles [le 30 septembre 2000 dans la bande de Gaza], les tirs ne pouvaient techniquement pas provenir du poste israélien, mais seulement du poste palestinien PITA, ou de tireurs placés dans le même axe. Aucun élément objectif ne nous permet de conclure que l’enfant a été tué et son père blessé dans les conditions qui ressortent du reportage de France 2. Il est donc sérieusement possible qu’il s’agisse d’une mise en scène ». Telles sont les conclusions accablantes du rapport récent d’un expert balistique près de la Cour d’appel de Paris. Un rapport cité devant la 11e chambre de cette Cour, le 27 février 2008, par l’appelant Philippe Karsenty, directeur de l’agence de notation des médias Media-Ratings (1). Une étude probante qui ruine les allégations de France 2 et de son correspondant en Israël, Charles Enderlin, en accréditant les thèses de Philippe Karsenty. Détails en exclusivité



La revue des infos

Mots-clés

Accueil