Israël est convaincu que malgré les engagement répétés, les Nations unies refusent de coopérer avec Israël pour assurancer la sécurité à sa frontière du nord avec le Liban.

jeudi 22 janvier 2004


Des sources militaires israéliennes ont dit que le Commandement de Tsahal du Nord a annoncé que les Forces Intérimaires de l’ONU au Liban, l’UNIFIL, a échoué à prendre toute action qui limiterait les activités iinsurrectionnelles du Hezbollah le long de la frontière Israélo-libanaise.

Les sources ont dit que les troupes de l’ONU et les observateurs ont ignoré les opérations du Hezbollah comme les attaques de fusée et la pose à l’intérieur d’Israël de mines terrestres. « Ils ont vu ce que le Hezbollah fait à l’intérieur d’Israël comme actions offensives et n’ont rien fait, » a dit une source militaire. « Plus mauvais encore, c’est que l’UNIFIL ne nous a pas même prévenu des activités du Hezbollah en Israël, ce qui aurait pu empêcher des victimes. »

La conviction du Commandement du Nord est venue dans le sillage d’une attaque de missile antichar du Hezbollah, le long de la frontière Israélienne lundi. Un soldat israélien avait été tué et un autre a été sérieusement blessé quand un missile antichar du Hezbollah a détruit un bulldozer blindé Israélien D-9 le long de la frontière Israélo-libanaise près du Moshav Zaarit.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil