Mémoire à l’école : les deux “non” d’Alain Finkielkraut

Causeur

lundi 18 février 2008

Le philosophe critique l’idée de “parrainage de la mémoire” lancée par Nicolas Sarkozy, mais le tollé contre cette idée lui semble plus inquiétant que l’idée elle-même


Voir en ligne : Lire l’article sur : http://www.causeur.fr/


Les textes

Mots-clés

Accueil