La barrière de séparation rebaptisée barrière anti-terroriste

vendredi 16 janvier 2004

Out « La barrière de séparation ; In la barrière anti-terroriste » titre le Yédiot dans ses premières pages.


" Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a tenu mercredi une consultation avec des représentants duMinistère des Affaires Etrangères , de la Défense et de la Justice en vue de l’audience de la Cour Internationale de Justice de La Haye sur la légalité de la barrière de séparation, qui doit se tenir le moins prochain à La Haye.

Durant la réunion, il a été décidé de rebaptiser le nom de la barrière de séparation qui s’appellera désormais, sur recommandation d’une agence de communication française, la « barrière anti-terroriste », écrit le quotidien. D’autres conseillers ont suggéré à Israël de faire témoigner à La Haye des victimes d’attentats terroristes et d’y expédier des lambeaux d’autobus calcinés pour prouver la nécessité vitale de la barrière.

Selon le journal, Ariel Sharon devrait réunir lundi prochain ses principaux ministres afin de déterminer définitivement les positions d’Israël à La Haye. En vue de la bataille juridique, le ministère des Affaires étrangères envisage de faire appel aux services de trois agences de communication en Europe et aux Etats-Unis.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil