Menaces d’attentats contre des personnalités et des cibles stratégiques de la ville de Paris

infolive.tv

samedi 5 janvier 2008

Des menaces d’attentats contre la ville de Paris et contre son maire Bertrand Delanoë,ont été proférées sur le site internet Al-Ekhlass, dont se sert souvent Al-Qaïda, une information rapportée par le SITE Intelligence Group (Search for International Terrorist Entities).


Les menaces, lancées par un internaute sous le pseudonyme de Murabit Muwahed,s’adressent aux « Moujahidine, notamment ceux de la branche d’al-Qaida au Maghreb islamique (ex-GSPC) » dans le but de provoquer « la chute du président Nicolas Sarkozy » et « un effondrement économique » en France.

L’internaute dresse une liste des principaux sites stratégiques, économiques et touristiques parisiens,qu’il qualifie de cibles d’« une importance stratégique pour les moujahidine », comme la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le musée du Louvre ou encore les aéroports d’Orly et de Roissy-Charles de Gaulle.

« Les opérations peuvent être divisées en deux catégories : l’une matérielle et prenant pour cible les sites les plus populaires et les plus importants économiquement (...) et l’autre dirigée contre de prestigieuses personnalités parisiennes, en tête desquelles le maire de Paris », a de plus ajouté l’auteur des menaces.

Toujours selon le SITE intelligence group, les attentats seraient destinés premièrement à provoquer un effondrement économique de la France, mais aussi « à faire taire Sarkozy et à donner des leçons aux pays voisins en Europe, notamment l’Allemagne et tous ceux qui participent à la guerre en terre d’Islam ».

Ces menaces sont prises partiuclièrement au sérieux, la France restant la cible ultime du mouvement d’Al Qaïda au Maghreb, anciennement connu sous le nom de « Groupe Salafiste Pour la Prédication et le Combat », responsable de la vague d’attentats qui ont ensanglanté l’Algérie cette année.

Les récents meurtres de touristes français en Mauritanie ainsi que l’annulation du rallye Paris-Dakar 2008 pour cause de menace terroriste élévée témoignent d’une recrudescence d’activité du groupe Al Qaïda au Maghreb et de ses projets d’attaques contre des cibles françaises. 05/01/2008


La revue des infos

Mots-clés

Accueil