Les Palestiniens ne sont pas contents, par Michèle Mazel

samedi 30 avril 2022, par Desinfos

Dans un premier temps, chez les Palestiniens, on aurait volontiers applaudi Poutine.
Nombre de dirigeants, dont le président Abbas, ont fait des études à Moscou. Du temps de la guerre froide, l’Union soviétique avait apporté une aide précieuse à l’Organisation de Libération de la Palestine. À cours des dix dernières années, la Russie s’est rapprochée du Hamas à Gaza, en partie parce que l’Iran, son allié, en est le principal soutien. Si bien que monsieur Fayez Abu Shamala, écrivant dans « Falastin » a souhaité une victoire décisive au maître du Kremlin avant de tweeter « J’espère que la ville de Londres connaîtra le même sort ».


Voir en ligne : https://terre-des-juifs.com/2022/04...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil