Un groupe islamiste inconnu a revendiqué un « attentat » dans le crash en Egypte

mardi 6 janvier 2004


Un interlocuteur anonyme se réclamant d’un groupe islamiste inconnu, Ansar el-Haq (Les partisans de la justice), a revendiqué lundi un « attentat » contre l’avion charter égyptien qui s’est écrasé samedi en mer Rouge, dans un appel téléphonique à l’AFP au Caire. Cet interlocuteur qui affirmait être Egyptien et appeler du Caire, parlait l’arabe avec un accent égyptien.

Selon lui, le groupe Ansar el-Haq est basé au Yémen dont est originaire la famille d’Oussama ben Laden, le chef du réseau terroriste Al-Qaïda.

L’interlocuteur a par ailleurs menacé d’organiser un attentat « prochainement » contre Air France « si la France ne revenait pas sur sa décision d’interdire le voile islamique » dans les établissements publics français.

Un Boeing 737 de la compagnie privée égyptienne Flash Airlines s’est écrasé samedi au large de la station balnéaire de Charm el-Cheikh faisant 148 morts, dont 133 touristes français


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil